Suivez nous sur nos autres médias :

SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Derniers Articles

Actualité SNPM

REPONSE DU SNPM AUX ALLEGATIONS MENSONGERES DE FO

REPONSE DU SNPM AUX ALLEGATIONS MENSONGERES DE FO

Tract du 10 avril 2017 signé LEVEILLE et LEFEVRE

Nos amis de FO police municipale, représentés par Messieurs L’ENDORMI et LEFIEVREUX, bien connus  pour leur longue carrière de policiers de terrain au sein de FO, qui les accueille généreusement en tant que détachés permanents accusent le SNPM d’avoir signé le protocole PPCR.

La malhonnêteté intellectuelle de ces deux « dignes représentants de la profession », qui ont vu la dernière fois le terrain en tant que policier en uniforme à l’époque mérovingienne, est à l’image de  ce qu’ils représentent, à savoir un syndicat généraliste qui a créé une petite branche soi-disant spécialisée dans la police municipale, à l’aide de transfuges du SNPM qui souhaitaient avoir un article  100 de la loi du 26 janvier 1984.

En effet, ces spécimens de la police municipale, tricards dans leurs communes respectives briguaient une mise à disposition à FO, qu’ils ont bien sûr obtenus lesdites communes étant trop contentes de se débarrasser d’eux. Depuis, ceux-ci en bons militants FO, font ce que leur dit de faire le patron de FO, lui-même chargé d’étude à la CNAM. (Caisse Nationale d’Assurance Maladie).

Aussi, afin de rétablir la vérité, le protocole PPCR est un protocole applicable à l’ensemble de la fonction publique.

Celui-ci a été signé ou pas par l’ensemble des organisations syndicales que sont la CGT, la CFDT, FO, la CFTC, UNSA, CFE-CGC, FSU et FA-FPT.

De ce fait, d’une part le SNPM n’a pas été invité à signer un quelconque protocole, mais pas plus nos amis LEVEILLE et LEFEVRE, n’ont apposé leur signature sur le document, contrairement à ce qu’ils veulent laisser croire.

Maintenant, se glorifier de ne pas avoir signé, n’indique pas un quelconque gage de moralité ou de désaccord global, puisque chacun sait que les deux syndicats proches que sont la CGT et FO, refusent quasi- systématiquement les propositions qui sont faites, quel que soit le gouvernement en place.

Encore une fois, la petite branche police municipale de FO la joue défense de la profession alors qu’il y a belle lurette que ses représentants n’ont pas vu le terrain et qu’ils n’ont aucun mérite à tirer de ce qu’ils n’ont pas contrôlés, obtenus ou signés eux-mêmes. De plus, nos deux amis sont bien en peine de dire combien ils représentent de policiers municipaux, ceux-ci étant comptabilisés comme adhérents de FO et non de la brindille police municipale

Au SNPM, pas de détachés, des policiers de terrain en tant que représentants de la profession, qui la connaissent d’autant mieux, qu’eux la pratiquent chaque jour.

Messieurs les représentants de FO police municipale, toute proportion gardée, ayez au moins le respect de la profession que vous êtes censé défendre et cessez de prendre les policiers municipaux pour des idiots, ils risqueraient de vous le rendre au centuple !

Le bureau National SNPM CFE-CGC

Posted On 16 Avr 2017
, By

Communiqué du 15 Avril 2017 – élection Présidentielle – Charte

Le SNPM a diffusé les mois précédents, aux principaux candidats à l’élection présidentielle, une charte concernant les différentes revendications des policiers municipaux.

Ce contrat institutionnel et moral que nous avons proposé comportait différents points sur le statut social de notre profession, l’armement et sur le volet technique, que nous souhaitons absolument voir évoluer. Il devait permettre aux différents candidats d’accepter, en cas de réussite à l’élection, de mettre en œuvre, sitôt leur gouvernement mis en place, une partie ou l’intégralité des points listés approuvés selon leur choix et leurs convictions.

A ce jour, force est de constater que les principaux candidats (selon les différents organismes de sondage), Messieurs Fillon, Macron, Hamon et Madame Le Pen, ne semblent pas se préoccuper un seul instant de nos revendications. Cette charte leur a été pourtant adressée nominativement par courriel et par courrier postal.

A quelques jours de l’élection, aucun des candidats précités n’a estimé nécessaire ou important de prendre en compte notre charte.

Le SNPM déplore le manque d’engagement de chaque président potentiel envers la troisième force de sécurité de notre pays. Dans la période sombre d’attentats que nous traversons et malgré les beaux discours de chaque candidat en matière de sécurité, on ne peut que constater qu’aucun d’entre eux n’est capable de s’engager à faire évoluer notre profession et surtout à prendre véritablement en compte la sécurité de notre pays, qui doit pourtant faire face à un nouveau type de guerre.

Il semblerait que la volonté de tous ces politiques n’est pas de faire évoluer positivement la police municipale.
Peut on espérer un jour, que la volonté de tous ces candidats, soit bien de protéger les français, leurs électeurs ?

Pour le Bureau National du SNPM
Le Vice Président, Yves Bergerat

Posted On 16 Avr 2017
, By

Actualités CFE-CGC

C.A. de l’U.D. du DOUBS CFE CGC

C’est le 16 septembre que s’est tenu le dernier CA de l’UD 25 à PONTARLIER. Y ont été abordés : le déménagement de l’U.R. dans les locaux de l’U.D. 21 la rencontre avec le député BARBIER au sujet de la Loi el KHOMRI les prochaines élections de délégués pour les T.P.E. la votation du budget les économies de plus en plus grandes à faire les activités de...
Posted On 25 Oct 2016
, By
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline