Suivez nous sur nos autres médias :

SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Derniers Articles

Actualité SNPM

LA POLICE MUNICIPALE, ENCORE UNE FOIS SOUS ESTIME.

Augmentation de la prime de police ..

L’AMF dit NON !

L ‘Association des Maires de France vient de rejeter à l’unanimité la possibilité de porter la prime de police à 25 % pour les fonctionnaires de police municipale.

Cette décision est un véritable manque de reconnaissance du travail de protection que les policiers municipaux exécutent auprès de nos concitoyens.

Une fois de plus cette association loi 1901 va-t-elle dicter sa conduite au gouvernement qui se retranchera derrière cette décision ?

En parallèle les policiers nationaux vont voir leur prime de police augmenter.

Derrière les belles paroles à l’endroit de notre corporation, nous faisons l’amer constat de voir que les actes allant dans le sens de notre reconnaissance sont inexistants.

Si besoin en était nous comprenons à nouveau que nous sommes réellement considérés comme des sous policiers, mais bien utiles pour les basses besognes ou palier le vide que l’état ne cesse de faire grandir.

Sous équipés, non reconnus statutairement mais envoyés au feu sur la voie publique pour remplir des missions de sécurité auprès de nos collègues de terrain de la police et de la gendarmerie nationales qui eux savent fort bien le travail fourni et les risques encourus par les policiers municipaux.

Ce n’est pas la formation, non reconnue par le seul organisme devant nous formé, que les policiers municipaux de Rillieux la Pape reçoivent d’anciens policiers qui fera la différence devant une réelle attaque. Ce sera la puissance de feu qui sera seule décisive pour les primo-intervenants que sont tous les policiers municipaux.

A quand une réelle prise de conscience de nos gouvernants sur les missions des policiers municipaux qui sont devenus incontournables dans le paysage sécuritaire français?

Toujours oubliés pour les avancées statutaires et l’armement mais toujours considérés comme des policiers à part entière quand il s’agit de sanctionner.

 

Nous attendons toujours une audience depuis les attentats, nous payons aussi de nos vies la protection de nos concitoyens. Devons nous attendre un décès pour avoir droit à un regard ?

Ce manque de respect envers notre profession est devenu intolérable et il est plus que temps que soit imposé par la loi ce que nos employeurs nous refusent.

Que l’on ne vienne pas nous ressortir le principe de libre administration des communes car la loi peut imposer aux maires et elle l’a déjà fait…Nos tenues en sont le plus bel exemple.

Les policiers municipaux ne vont pas continuer à courber l’échine.

La colère gronde.

Posted On 07 Avr 2016
, By

Actualités CFE-CGC

A l’appel de la confédération

Tract rassemblement 3 mai
Posted On 29 Avr 2016
, By
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline