Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Un parent d’élève s’en prend au personnel de l’école Aimé-Césaire de Grigny

 Florian Loisy (@florianloisy) et Nolwenn Cosso

Mécontent du droit de garde octroyé par un juge et n’ayant pas l’autorisation de récupérer ses enfants à la sortie, un père de famille a « agressé » la directrice et le gardien de l’école Aimé-Césaire de Grigny ce mardi.

 

Scène de violence à l’intérieur et devant l’école Aimé-Césaire, ce mardi matin. Un père de famille de 50 ans a été interpellé et placé en garde à vue après avoir menacé de mort et poussé le personnel de l’établissement scolaire. Il sera jugé le 22 février pour ces faits qui n’ont entraîné aucune blessure. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place au sein de l’école.

Le papa a d’abord déposé ses enfants à l’école le matin. Puis il a annoncé qu’il viendrait les récupérer à midi. Mais le personnel lui a signifié qu’il n’en avait pas le droit, car la maman des enfants avait déjà signalé qu’elle ne les avait pas récupérés le week-end précédent.

Le ton est vite monté. Le père de famille divorcé estimant que le mode de garde allait être modifié et qu’il était dans son droit. Mais l’ordonnance actuelle ne lui permet pas de les avoir en semaine. Face à ce refus du personnel enseignant, il a donc demandé a récupérer immédiatement ses enfants et cherché à s’introduire de force dans l’école.

Le gardien et la directrice se sont interposés. Ils ont été menacés de mort et poussés. Conduit dans le bureau de la responsable, le papa a poursuivi son scandale jusqu’à l’intervention des policiers qui sont parvenus à le maîtriser.

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline