Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Sécurité : des référents dans chaque quartier

Les représentants de la ville, de la police municipale et de la gendarmerie lors de la réunion de lancement de l'opération/ Photo DDM CC
Les représentants de la ville, de la police municipale et de la gendarmerie lors de la réunion de lancement de l’opération/ Photo DDM CC

Le dispositif «Participation citoyenne» adopté lors de la convention signée entre le maire, le préfet de Haute-Garonne, le procureur de la République et le général, commandant la région de gendarmerie Occitanie, fin septembre, a été proposé aux Plaisançois lors d’une récente réunion publique.

En avant-propos le public a pu questionner la gendarmerie nationale sur «la sécurité au quotidien».

Inquiétudes des habitants

Le lieutenant Jean-Philippe Savoia, commandant de la communauté de brigades de gendarmerie de Saint Lys/Plaisance-du-Touch, le lieutenant Pascal Coustenoble, adjoint au commandant de la compagnie de gendarmerie de Toulouse-Mirail, Frédéric Rivière, brigadier chef principal de la police municipale ont entendu les doléances et répondu aux inquiétudes des habitants sur les incivilités liées au stationnement, les dangers de la vitesse excessive dans des quartiers, etc. Des problèmes connus et surveillés par leurs services.

La surveillance du territoire et la protection de la population représentent l’une des principales missions de la gendarmerie qui a «besoin des informations de la population pour agir», selon Jean-Philippe Savoia.

Inviter l’ensemble de la population à collaborer

«La réunion de ce soir, a expliqué Philippe Guyot, adjoint au maire, sert à sensibiliser et à avoir les bons réflexes. Par le biais de référents de quartier, la participation citoyenne s’organise dans le cadre de la sécurité et de la prévention sociale, c’est un dispositif qui engage tout le monde. Le référent de quartier sera l’interlocuteur des gendarmes, il transmettra tous types de délinquance vus par les habitants du quartier et qu’ils auront signalé lors de réunions». Jean-Philippe Savoia ajoute «nous ne gardons que les renseignements dont nous avons besoin, il ne s’agit pas de voir ce qui se passe chez le voisin mais dans le quartier». À partir du 1er décembre, une adresse mail à la charge de la police municipale sera mise en service pour s’inscrire.

Source:: Sécurité : des référents dans chaque quartier

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline