Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

À Villerupt, on se bat pour garder le commissariat

Posted On 14 Oct 2020
By :
Comment: Off
Par X. J. – 05:01 – Temps de lecture : 1 min
 | Vu 34 fois
Le malaise des policiers de Longwy-Villerupt, en sous-effectif flagrant, a trouvé un écho dans la rue, le 12 septembre. Une manifestation en leur nom a rassemblé 140 participants. Photo RL /Samuel MOREAU

Attaqués sur le terrain, dénigrés par certains, les flics trouvent parfois un écho favorable au témoignage de leur malaise… Cas d’école à Villerupt, dont le commissariat ne semble désormais plus menacé. Le 1er  janvier 2017, après la fusion de la circonscription avec celle de Longwy, le territoire comptait 97 gardiens et gradés. Au 1er  septembre 2020, ils n’étaient plus que 76, en déficit flagrant. Ces chiffres risquaient d’aboutir à une transformation du commissariat local en un bureau de police, seulement accessible aux horaires de bureau et en semaine.

Levée de boucliers des habitants et des élus

La population n’a pas apprécié. Les élus s’en sont fait le relais : maires, sénateurs, député, sans oublier les syndicats de police. La levée de boucliers estivale a débouché, le 12 septembre, sur une manifestation réunissant 140 participants. Puis sur un rendez-vous au ministère de l’Intérieur, lundi.

À sa sortie, le député LREM Xavier Paluszkiewicz faisait savoir que « le commissariat gardera son fonctionnement actuel ». La hausse de 5 000 habitants d’ici 2030, sous l’effet du Luxembourg, aurait servi d’argument massue. La mobilisation paye. Pour combien de temps ? Des moyens financiers et humains sont aussi promis. Pour le parlementaire, ils montrent « qu’il ne s’agit pas d’un maintien pour une ou deux années… mais vraiment de clore le questionnement ». Dans le cas contraire, vu les attentes, il y aurait comme un… malaise.

SNPM
A propos de l'Auteur