Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

COMMUNIQUE

Le Président du SNPM était invité, lundi 10 Janvier 2022, à l’inauguration du lancement du chantier de l’Hôtel des Polices sur l’emplacement de l’ancien hôpital Saint Roch à Nice.

 

Ce projet unique en France a été lancé en présence du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, qui a annoncé les grandes lignes de l’usage de ce nouveau concept sécuritaire, qui regroupera environ 2000 agents (1200 pour la PN et 800 pour la PM).

Le nouveau Centre de Supervision Urbain intégrera de nouvelles technologies. Et pour avoir vu les photos du projet, cette salle ressemblera bien plus à un projet de la NASA mais en plus futuriste. Il fera entrer la Police dans une nouvelle ère technologique. L’union Européenne qui participera en partie au financement, est très intéressée par ce projet et veut en faire un centre de recherche. L’Hôtel des Polices devrait être livré courant 2025. Bref un beau projet sécuritaire qui réglera les problèmes de vétusté des postes de polices de la PN et le manque de place de certains postes de PM.

 

Le Président de la République a donc lancé le chantier de cet Hôtel des Polices Niçois, et il a profité de sa présence pour annoncer des propositions sur la sécurité du quotidien.

  • La création d’une force d’action républicaine dans les quartiers difficiles.
  • Deux fois plus de PN dans la rue d’ici à 2030.
  • Des verbalisations pour certains délits, comme par exemple 300 euros d’amende pour le harcèlement de rue.
  • Ses priorités restent, bien évidemment, les violences familiales, et la création d’une école pour les cybers policiers.

Après les annonces le Président s’est prêté à une séance de questions/réponses, posées par des représentants de la PN, de la GN, de la société civile, du Parquet, et de la PM. On peut regretter que pour la PM, le questionnement n’ait porté que sur des futures prérogatives, et s’il n’a pas été foncièrement contre dans ses réponses, il a, hélas, amené la réflexion vers l’AMF.

 

Le Président du SNPM qui était parmi les invités, n’a pu participer à ces questionnements et le volet social des PM, n’a donc pas pu être abordé.

Cette inauguration aurait pu permettre de faire une annonce importante pour notre social en cette période de pré élections. Le volet social, cette revendication tellement attendue par les Policiers Municipaux, n’était malheureusement pas prévue au programme, une fois de plus.

 

Le Bureau national du SNPM

 

A propos de l'Auteur