Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Voleurs de sacs

Deux personnes ont pris la fuite en courant après avoir dérobé des sacs dans une discothèque dans le secteur de la place Dupuy, vers 1 heure, dans la nuit de lundi à mardi à Toulouse. Le portier de l’établissement les a poursuivis et a interpellé l’un d’eux. Le second a été retrouvé peu après, rue d’Aubuisson, par un équipage de la police municipale. Ces deux hommes âgés de 22 ans et 24 ans ont été placés en garde à vue.


Vol > Scooter convoité. Un témoin a aperçu deux hommes qui venaient de forcer le neiman d’un scooter, lundi, vers 18 heures, dans le secteur de Croix-Daurade à Toulouse. Un équipage des motards de la CSI s’est immédiatement rendu sur place et a recueilli le signalement des individus. Ils sont très vite tombés sur l’un d’eux, aux mains noircies, puis sur son comparse. Les deux garçons âgés de 15 ans et 18 ans ont été invités à s’expliquer au commissariat central.
Et aussi…

Trafic > Herbe de cannabis. Un équipage de la BST Nord a observé le manège d’un adolescent, lundi, vers 20 heures, sur un point de deal bien connu, dans le quartier de la Reynerie à Toulouse. Alors qu’il venait de vendre de la drogue, il a été contrôlé et interpellé. Il avait sur lui 30 grammes d’herbe de cannabis dans des sachets conditionnés et 35 grammes d’herbe supplémentaires ont été retrouvés dans un sac. Le jeune homme de 16 ans, déjà bien connu des services de police, a été placé en garde à vue.

Dégradations > Local forcé. Un homme de 41 ans, déjà connu des forces de l’ordre, a été surpris par les policiers de la BST Bagatelle alors qu’il venait de dégrader la porte du local à vélo d’une clinique des Arènes, lundi vers 18 heures. Lors de son interpellation, il était en possession d’une pince coupante.

Tribunal > La permission de sortie se prolonge. Abdelkader, 25 ans et 15 condamnations au casier a bénéficié d’une autorisation de sortie de 24 heures pour aller voir sa sœur à Toulouse. Il était accompagné d’un interne en psychiatrie et d’une assistante sociale. Mais il s’est échappé le 14 septembre en allant jeter son gobelet à la poubelle. «Ce n’était pas volontaire, je me suis perdu et après je me suis rendu», affirme ce prévenu devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Son avocat Me Bettin veut relativiser ce qui reste une évasion pour le code pénal. «Il a un traitement de cheval. Quand on lui demande ou il veut aller il répond à Marchant ! Il a besoin d’être encadré par des services médicaux». Abdelkader a été condamné à 3 mois de prison mais sans maintien en détention.

Fronton > Violences conjugales. La semaien dernière à Fronton, un voisin a été réveillé par des cris et a surpris son voisin violentant sa compagne. «Je reconnais l’avoir attrapée par les cheveux, lui avoir mis des coups de poings et coups de pieds», admet Gauthier. En sanglotant, il explique : «Je l’aime mais je vis un cauchemar avec sa consommation d’héroïne et ses crises de manque. J’ai essayé de la sauver mais je sais maintenant qu’on n’a pas d’avenir ensemble». En défense, Me Boukoulou évoque «une relation toxique aussi bien pour lui que pour elle». L’homme violet a été condamné à 6 mois de prison mais n’a pas été maintenu en détention.

Source:: Voleurs de sa

SNPM
A propos de l'Auteur