Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Syrie : un accord secret a permis à des centaines de djihadistes de fuir Raqqa

Par 

Auteur

/ Mardi 14 novembre 2017 à 15:300

Des combattants des Forces démocratiques syriennes. Photo © Uncredited/AP/SIPA

Révélations. Le convoi comprenait même des dizaines de djihadistes étrangers, dont des Français, affirme la BBC.

Dans une enquête publiée lundi, la BBC dévoile les détails d’un accord secret, qui a permis à des centaines de combattants de l’État islamique et leurs familles de fuir la ville syrienne de Raqqa, sous les yeux de la coalition occidentale et des forces kurdes, qui contrôlent l’ex-bastion du groupe terroriste. Le convoi comprenait des cadres de Daech et même des dizaines de djihadistes étrangers, dont certains ont essaimé jusqu’en Turquie, affirme le média britannique.

Abu Fawzi pensait transporter des centaines de familles déplacées par les combats de la cité de Tabqa vers un camp plus au nord, à la demande des Forces démocratiques syriennes, une alliance entre combattants kurdes et arabes, opposés à l’État islamique. Mais lorsqu’il a réuni le convoi, le 12 octobre, lui et ses collègues chauffeurs routiers ont compris la supercherie. Il leur faudrait transporter des centaines de djihadistes, leurs familles et des tonnes d’armes.

SUR LE MÊME SUJET

Un convoi de six à sept kilomètres de long

“Abu Fawzi et des dizaines d’autres chauffeurs se sont vu promettre des milliers de dollars pour conduire la mission, mais elle devait rester secrète”, précise la BBC. “L’accord laissant les combattants de l’État islamique fuir Raqqa – capitale de facto du califat autoproclamé – avait été conclu par des officiels locaux.” Il intervenait après quatre mois de combats, qui ont laissé la ville détruite et vidée de ses habitants, et aurait pu épargner des milliers de vies.

Mais il aura aussi permis à plusieurs centaines de djihadistes de s’échapper dans le désert. Depuis, la coalition américano-britannique, alliée aux Forces démocratiques syriennes, a tout fait cacher au monde son accord secret. Selon des témoins, interrogés par la BBC, les camions du convoi de six à sept kilomètres de long étaient piégés par les terroristes et ont transporté environ 4 000 personnes, dont des femmes et des enfants, mais aussi des tonnes de munitions.

SUR LE MÊME SUJET

250 combattants de Daech ont quitté Raqqa

L’accord prévoyait aussi d’exclure du convoi les combattants étrangers. Aucun ne devait fuir Raqqa vivant. Pourtant, plusieurs ont réussi. “Il y avait un très grand nombre d’étrangers, de France, de Turquie, d’Azerbaijan, du Pakistan, du Yémen, d’Arabie Saoudite, de Chine, de Tunisie, d’Égypte”, explique un chauffeur routier. À la lumière des révélations de la BBC, la coalition a depuis reconnu son rôle dans l’accord. “Près de 250 combattants de Daech ont été autorisés à quitter Raqqa, avec 3 500 membres de leurs familles”, note le média britannique.

“Nous ne voulions pas que quiconque s’en aille”, assure le Colonel Ryan Dillon, porte-parole de l’opération militaire “Inherent Resolve”, menée par les pays de la coalition occidentale en Irak et en Syrie. Et si un officier occidental était bien présent lors des négociations, ils n’ont pas participé “activement”aux discussions. Seuls quatre djihadistes étrangers auraient fui et seraient désormais aux mains des Forces démocratiques syriennes, prétend le Colonel Dillon.

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline