Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Mort d’un cavalier : un couple toujours en garde à vue

Arnaud ROUXEL , Elise KERGAL

|

Enquête. La garde à vue d’une propriétaire de trois american staffordshire terrier, ainsi que celle de son ami, a été prolongée hier. Les chiens seraient à l’origine de la mort d’un cavalier dans un bois à Lillebonne.

Depuis mercredi matin, la propriétaire de trois american staffordshire terrier ainsi que son compagnon sont en garde à vue pour « homicide involontaire aggravé » et « non assistance à personne en danger ». Leurs chiens pourraient être à l’origine du décès d’un cavalier de 45 ans, survenu ce week-end, dans le bois du Val d’Infray à Lillebonne (Seine-Maritime).

Samedi après-midi, la victime et sa compagne qui se baladaient à cheval dans cette forêt, ont aperçu un homme se promenant avec les trois american staffordshire terrier non attachés (nos éditions d’hier). Le couple de cavaliers a alors arrêté les chevaux. Selon nos informations, l’un des chiens n’a pas obéi à son maître et a accouru vers les deux équidés. Apeurés, ceux-ci ont fait demi-tour, se sont cabrés, sont partis au galop. Déséquilibré, le quadragénaire est tombé. Il est décédé à la suite d’une fracture du crâne.

Le promeneur prend la fuite

Embarquée aussi par sa monture, sa compagne a fini par la maîtriser après un peu plus d’un kilomètre de course. « Elle a entendu son compagnon lui dire qu’il allait tomber, mais elle ne pouvait rien faire », indique une source judiciaire. Elle a pu ramener les deux chevaux. Alors qu’elle retournait sur les lieux de l’accident, elle a aperçu son ami inconscient. Elle a demandé de l’aide à un riverain. Malgré les tentatives de réanimation de celui-ci et l’appel aux secours, le quadragénaire est décédé sur place.

Le mis en cause présumé qui avait rappelé les chiens, n’était plus présent sur les lieux. Il avait pris la fuite. Il a été identifié par les policiers du commissariat de Lillebonne-bolbec en charge des investigations, et placé en garde à vue mercredi matin. Il affirme ne pas avoir vu le cavalier chuter. Une version que les enquêteurs tentent de vérifier. Sa conjointe qui est la propriétaire des trois animaux a été également arrêtée. La garde à vue du couple a été prolongée hier soir. Les trois chiens de catégorie soumis à une réglementation particulière ont été saisis et placés dans des locaux de la police municipale. À cause de son casier judiciaire, l’auteur présumé ne peut pas détenir de tels canidés.

La compagne de la victime entendue

Le couple, âgé d’une trentaine d’années, et vivant à Lillebonne, affirme qu’il était présent ensemble dans la forêt au moment de l’accident. Entendue, la compagne de la victime indique n’avoir vu que l’homme. Un élément dont les policiers tentent de s’assurer.

La victime, domiciliée à Yebleron, était un cavalier expérimenté. Tout comme son amie, il participait au Son et Lumière de Gruchet-le-Valasse. Lors de ce spectacle historique sur la Normandie se déroulant l’été, des cavaliers présentent des cascades équestres.

Arnaud ROUXEL
Elise KERGAL

Source:: Mort d’un cavalier : un couple toujours en garde à vue

SNPM
A propos de l'Auteur