Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Meurtre : retour au Reggae Pub

Posted On 09 Déc 2017
By :
Comment: Off

Les trois hommes mis en examen pendant l’été 2016 sont revenus jeudi au Reggae Pub, cette discothèque du quartier Arnaud-Bernard, à Toulouse où au matin du 2 juillet, Maice Monpierre, 32 ans, a été tué de plusieurs balles.

Le juge Fabien Terrier désormais en charge d’instruire ce dossier avait organisé la reconstitution de ce drame qui s’est joué sous fond d’alcool, de produits stupéfiants et de jalousie. Dans les heures qui avaient suivi le drame, les enquêteurs de la police judiciaire avaient interpellé deux frères, dont un mineur alors âgé de 16 ans. Mais les policiers ont traqué jusqu’au mois de septembre le principal suspect, un garçon de 26 ans qui s’était mis «au vert» en région parisienne. Cet homme a toujours nié être le responsable des coups de feu qui ont provoqué la mort de Maice Monpierre.

La reconstitution a permis de remettre en scène les différents protagonistes du drame qui s’est joué en plusieurs temps. Mis à la porte après une courte bagarre, le suspect numéro 1, seul à être toujours en détention provisoire, a pu rentrer à nouveau dans l’établissement. Portait-il une arme ? C’est en tout cas à son retour dans la discothèque que les coups de feu ont éclaté. Cinq balles ont touché la victime, une sixième a terminé dans un mur de l’établissement.

Défendu par Me Sébastien Delorge, le principal suspect pourrait être rapidement renvoyé devant la cour d’assises, l’instruction touchant à sa fin. Les deux amis qui l’accompagnaient ce soir-là, placés en détention au début de l’affaire, sont aujourd’hui libres. Leurs avocats, Mes Le Bonjour et Garrigue pour celui qui était mineur, Me Monnier-Saillol pour son frère, espèrent que leurs clients bénéficieront d’un non-lieu à l’issue de l’instruction. «Ils ne sont pas responsables de la mort de la victime», insistent les avocats de la défense.

SNPM
A propos de l'Auteur