Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Lille récompensée pour ses actions en faveur de la prévention routière

  • SECURITE ROUTIERE Depuis cinq ans, la police municipale de Lille a mis en place un programme d’éducation routière en milieu scolaire…

 

  • La ville de Lille a été récompensée pour ses actions de prévention routière auprès des enfants.
  • Deux policiers municipaux interviennent dans une dizaine de classes.

Apprendre aux élèves de primaire la sécurité routière. Voilà l’action de prévention menée par la mairie de Lille qui a été récompensée par le Sénat, ce mardi. L’Echarpe d’or -c’est le nom du trophée — a donc été remis à Lille et Le Havre, arrivés ex aequo parmi les villes de plus de 100.000 habitants.

Les villes de @LH_LeHavre et de @MEL_Lille arrivent ex-æquo et remportent une Écharpe d’or. Sécuriser les espaces publics a été une des priorités pour @LH_LeHavre@MEL_Lille s’est engagée particulièrement sur la pédagogie auprès des enfants autour du  🚲 👏

La police municipale s’engage

« Voilà cinq ans que la mairie met en place des ateliers pédagogiques animés par deux policiers municipaux, souligne Marc Bodiot, adjoint (PS) chargé de la police municipale à Lille. Ce trophée couronne notre travail à long terme. »

>> A lire aussi : Sensibiliser a la sécurité routière dès le plus jeune âge, à Lille

Ces ateliers consistent à sensibiliser à l’éducation routière les jeunes élèves du CE2 au CM2, à travers une dizaine de séances annuelles. Et ce dans une dizaine d’écoles primaires lilloises. « On donne notamment des conseils tout simples comme la façon de traverser un carrefour, par exemple. », explique Marie Ange Santens, responsable de l’action au sein de la police municipale.

Comportements à risque

Pour cette dernière, le travail des parents est également primordial. « Combien de fois on doit revenir sur des comportements à risque comme le fait de traverser avec son enfant quand le petit bonhomme est rouge », se désole-t-elle.

L’autre tort des parents, c’est d’amener leur enfant en voiture jusque devant l’école, lorsqu’il est en primaire. « Par la suite, en sixième, comme c’est plus difficile de calquer ses horaires de travail sur ceux de son enfant, les parents le laissent souvent se rendre seul au collège, alors qu’il n’est pas habitué. »

Selon les statistiques de la police municipale lilloise, le taux d’accident le plus fréquent chez les jeunes, c’est de traverser en passant entre les voitures en stationnement. « il faut expliquer que c’est dangereux et apprendre les bons gestes quand on fait ça », signale Marie-Ange Santens.

Source:: Lille récompensée pour ses actions en faveur de la prévention routière

SNPM
A propos de l'Auteur