Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Les PV de la Foire expo : le maire réagit à la polémique

Depuis quelques semaines, le sujet s’invite régulièrement dans les conversations des Figeacois. La série de PV dressés durant la Foire expo mi-septembre alimente la polémique et suscite bon nombre de questions. Excès de zèle ou amendes justifiées ? Plusieurs dizaines de visiteurs et exposants ont en tout cas reçu récemment une amende de 135 euros à payer pour stationnement gênant. Sur les réseaux sociaux, la colère tisse sa toile nourrie par des centaines de réactions. Sur son compte Facebook, un artisan figeacois a posté une photo de son amende. «On participe à un événement de la ville, on fait l’effort et on prend 135 €. J’étais garé avec ma camionnette sur le trottoir dans l’avenue du cimetière (avenue Casimir Marcenac). Si le véhicule gênait vraiment, il y avait mon numéro de téléphone en gros inscrit dessus» regrette le contrevenant qui a réglé son amende sans contester «par manque de temps».

D’autres ont interpellé directement le maire. Après tout, c’est bien lui l’employeur des agents de la police municipale. André Mellinger confirme avoir reçu plusieurs personnes et réagit aujourd’hui à la polémique.

Les agents ASVP ne sont pas soumis à l’autorité du maire

Le maire de Figeac «déplore que certains visiteurs de la foire exposition, garés sur les trottoirs, aient été verbalisés, sur appel de riverains, par la gendarmerie nationale et la police municipale, mais tient à rappeler que les agents municipaux ASVP (agents de surveillance de la voie publique) ou policiers ne sont pas soumis à l’autorité du maire pour verbaliser, ou non, les infractions qu’ils relèvent sur la voie publique. En effet, leur mission relève de l’application de la loi, qu’en aucun cas un élu ne peut remettre en cause, sous peine de sanctions graves». André Mellinger rappelle qu’un maire qui avait voulu «faire sauter» des PV l’an dernier a été condamné par la Cour de cassation pour détournement de fonds publics à 30 000 euros d’amende. Le maire tient enfin à souligner les missions de la police municipale. «La plupart du temps, ces agents exercent leurs fonctions avec dévouement et discernement, étant d’abord au service de la population (constats d’insalubrité, de danger imminent, résolution de conflits de voisinage, sécurité à la sortie des écoles, vacations funéraires, mains courantes ou recueil de plaintes, auditions de victimes ou de mis en cause, interventions pour les troubles sur la voie publique, accompagnement des convois exceptionnels, remise de plis officiels ou de convocations urgentes…)». Reste qu’en matière de tranquillité publique, une des missions premières de la police municipale, l’épisode aura plutôt réussi à semer le trouble à Figeac.

Source:: Les PV de la Foire expo : le maire réagit à la polémique

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline