Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

La folle histoire du casse de Bessières

Posted On 01 Oct 2018
By :
Comment: Off
Pour accéder à la salle des coffres, le gang des tunneliers a creusé un tunnel de 30 mètres de long./ Photo gendarmerie nationale
Pour accéder à la salle des coffres, le gang des tunneliers a creusé un tunnel de 30 mètres de long./ Photo gendarmerie nationale

Jamais une attaque de banque dans la région toulousaine n’aura suscité autant de fantasmes, alimenté autant de rumeurs et nourri autant de folles curiosités que le casse des «égoutiers de Bessières». Il faut dire que les ingrédients ne manquent pas : un tunnel de 30 mètres de long creusé par les malfaiteurs pour accéder à la salle des coffres-forts des particuliers de l’agence du Crédit Agricole de Bessières, un petit village au nord de Toulouse, et 107 casiers ouverts pour un butin estimé à 2,5 millions d’euros, le tout sans sans éveiller le moindre soupçon !

C’était le 18 mars 2014. Une affaire désormais inscrite dans les annales de la criminalité organisée du Grand Sud, calquée sur la fameuse attaque de la bande à Spaggiari qui, en 1976, a dévalisé la Société Générale de Nice, en passant par les égouts.

Les gendarmes de la section de recherches de Toulouse, déployant des méthodes d’enquête et de surveillance de haut vol, mettront deux ans à démasquer un à un les onze auteurs de cette incroyable attaque, commise sans qu’aucune goutte de sang ne soit versée ni aucune violence exercée. Tous comparaissent à compter de ce lundi devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. Retour sur l’un des plus incroyables faits-divers de ces dernières années…

Pour les utilisateurs de l’appli Android, cliquez sur ce lien.

SNPM
A propos de l'Auteur