Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Jura : Un homme se suicide avec l’arme d’un gendarme.

Posted On 09 Août 2018
By :
Comment: Off

par Y.C.

L’homme, dans un état second, a pris le dessus sur un gendarme adjoint volontaire et est parvenu à lui voler son pistolet.

Mardi à la mi-journée dans la commune de Salins-les-Bains, un homme de 38 ans a subtilisé l’arme de service d’un gendarme adjoint volontaire et s’est tiré une balle dans la tête.

Couteau à la main, il vole plusieurs voitures

L’homme, qui tenait des propos incohérents, avait quitté son domicile de Pontarlier vers 10h30 après s’être scarifié le torse et les bras avec un couteau. Les poignets ensanglantés, il avait dérobé plusieurs voitures à des automobilistes sous la menace de son arme.

Il monte dans la voiture des gendarmes

Après un accident de la circulation, les gendarmes sont parvenus à l’intercepter avant qu’il ne dérobe un autre véhicule. L’homme est entré dans la voiture de gendarmerie, conduite par un gendarme adjoint volontaire, et lui a lancé : « Ils veulent me tuer ».

Il menace le gendarme avec un morceau de bois

Le trentenaire a menacé le militaire avec un morceau de bois. Seul, le gendarme adjoint volontaire a dégainé son arme de poing et a menacé l’individu, tout en appelant du renfort.

Il se tire une balle dans la
tempe

Lorsque les renforts sont arrivés sur place – deux gendarmes réservistes – l’individu menaçant s’était calmé. L’un des deux réservistes s’est éloigné pour rendre compte des événements à une autre patrouille de gendarmes qui venait d’arriver elle aussi en renfort. Le forcené a profité d’être seul avec l’autre gendarme pour le faire chuter au sol en le frappant.

Le gendarme adjoint volontaire est intervenu pour secourir son camarade mais l’individu est parvenu à s’emparer de son arme et s’est tiré une balle dans la tête, en pleine rue de Salins-les-Bains, vers 13 heures.

Appel à témoins

Défavorablement connu des services
L’homme avait déjà eu affaire à la justice pour trafic de stupéfiants et conduite en état d’ivresse. Une enquête a été ouverte et une autopsie devrait avoir lieu ce vendredi.

Un numéro vert a été mis en place et un appel à témoins a été lancé. Les personnes ayant assisté à la scène peuvent appeler le 08.00.00.47.12, rapporte France Info.

Actu17.

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline