Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Cesson-Sévigné. Seize caméras vont filmer pour la sécurité

Seize caméras, installées dans des endroits stratégiques de la commune, sont mises en service à Cesson-Sévigné, à l’est de Rennes. La mairie a voulu quadriller les entrées de la ville et espère protéger les habitants.

Les caméras sont toutes petites mais assez puissantes et « elles sont installées dans des endroits stratégiques de la ville »,précise Albert Plouhinec, le maire.

La commune a installé seize caméras en centre-ville et sur ses principaux axes de circulation. « C’était un engagement de campagne et une réponse à la population, qui parfois exprime un sentiment d’insécurité. Sur ce sujet, il y a une vraie attente », explique le maire.

Deux caméras sont situées devant et derrière chacun des deux lycées Ozanam et Sévigné. « Il y a dans ces endroits un peu de trafic de stupéfiants. Pas plus qu’ailleurs, mais cela permettra de surveiller »,explique Jean-Pierre Savignac, adjoint au maire en charge de la sécurité publique.

Sorties et entrées de ville

Par ailleurs, quatre caméras se situent au carrefour du McDonald’s, rue de Rennes, et deux sur le mail Bourchevreuil. Les autres sont dispatchées au rond-point du Bray, au centre commercial Carrefour, et dans le centre-ville. Jean-Pierre Savignac précise : « Les caméras en entrée et sortie de ville sont utiles pour repérer les passages. Les caméras ont été positionnées dans les endroits les plus chauds. » Il y avait déjà une caméra en intérieur à la piscine et « il y en aura une sur le site de Via Silva. C’est obligatoire autour du métro ».

Les différents points ont été choisis en concertation avec la police municipale. Le but est de « prévenir les faits de délinquance sur les sites sélectionnés. Les caméras de vidéoprotection ont un caractère dissuasif »,précise le maire.

Le conseil municipal avait budgétisé 160 000 € pour la mise en place de ces caméras : « C’est une somme, mais elle répond à une attente. »

Quatre agents de la police municipale, le maire et Jean-Pierre Savignac sont seuls habilités à visionner les images. Les vidéos, automatiquement conservées pendant quinze jours, pourront être mises à disposition de la police, dans le cadre de l’ouverture d’une instruction.

Inauguration officielle du système de vidéo : vendredi 19 janvier, à 18 h.

Source:: Cesson-Sévigné. Seize caméras vont filmer pour la sécurité

SNPM
A propos de l'Auteur