Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Augmenter le sentiment d’insécurité chez les délinquants

David RODOREDALundi 03 juillet 2017
Augmenter le sentiment d'insécurité chez les délinquants
Une convention tripartite sera signée entre les habitants, la mairie et la gendarmerie (DRo)

Le commandant de la brigade de gendarmerie de Macouria a présenté aux habitants de trois quartiers de la commune le dispositif Participation citoyenne, initié par le maire Gilles Adelson. Celui-ci suscite l’enthousiasme des habitants excédés par l’insécurité.

Jeudi dernier, au local collectif résidentiel (LCR) de Soula, les habitants des quartiers de Belle Humeur, de Belle Terre et du Domaine de la Crosse étaient conviés, par le maire, Gilles Adelson, à une réunion publique sur la Participation citoyenne.
Ce dispositif consiste à sensibiliser les habitants d’un quartier et à les associer à la protection de leur environnement. Il concerne particulièrement les secteurs touchés par des cambriolages et des incivilités. Le capitaine de gendarmerie Stacherski a présenté les objectifs à la quinzaine d’habitants qui avaient fait le déplacement : « Il s’agit d’augmenter le sentiment de sécurité des citoyens et le sentiment d’insécurité chez les délinquants » .
DISPOSITIF QUI DATE DE 2006
L’officier tient cependant à mettre en garde : « Il ne s’agit pas de créer une milice : le concept est préventif. Il ne s’agit pas non plus de délation : on s’attache aux faits » . Et de préciser les attitudes : « Promener son chien à plusieurs le soir, observer, remonter des faits inhabituels » .
Le dispositif consiste à « créer un lien entre vous les citoyens et nous la gendarmerie et la police municipale » en s’appuyant notamment sur des référents au sein de chacun des quartiers. « On est 29 maisons tous en réseau sur WhatsApp. Les nouveaux arrivants sont intégrés au fur et à mesure, informe Ulrich, 33 ans, habitant du quartier de Belle Humeur. Le dispositif nous paraît intéressant, nous allons en informer tous nos voisins » . Les habitants présents du Domaine de la Crosse, intéressés, ont par ailleurs invité l’officier de gendarmerie à leur fête des voisins prévu ce mois-ci. Invitation acceptée « avec plaisir » .
Lorsque les habitants se seront concertés et auront approuvés la mise en place de la participation citoyenne, ils devront adhérer par la signature d’une convention tripartite entre eux, la mairie et la gendarmerie. Instauré pour la première fois en 2006 dans l’Hexagone, le dispositif s’étend, notamment chez nous où l’insécurité est devenue une préoccupation majeure. Les résultats présentés sont encourageants : il permet de faire baisser la délinquance de 40 à 80%.

Source:: Augmenter le sentiment d’insécurité chez les délinquants

SNPM
A propos de l'Auteur