Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Aix généralise la vidéo-verbalisation pour lutter contre les infractions au code de la route

Depuis 2010, Aix-en-Provence utilise ses caméras de vidéo-surveillance pour la vidéo-verbalisation. Le but : décongestionner les axes de circulation et améliorer les déplacements. Jusqu’à présent, les infractions sanctionnées concernaient l’arrêt ou le stationnement gênant. Le parc de la ville s’est étendu de 30 caméras en 2010 à 194 caméras aujourd’hui, gérées par le Centre de supervision urbaine (CSU), au sein des locaux de la police municipale, Cours des Minimes.

Les conseillers municipaux ont voté mercredi 13 décembre l’élargissement de ce dispositif à de nombreuses autres infractions, telles que l’usage du téléphone au volant, le non port de la ceinture de sécurité ou d’un casque de moto, l’usage de voies et chaussées réservées, le respect des distances de sécurité, le franchissement et le chevauchement de lignes continues, les dépassements de vitesse, etc.

Ce déploiement de la verbalisation électronique s’inscrit dans le cadre d’une convention avec l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI). C’est celle-ci qui adresse un message d’infraction au titulaire du certificat d’immatriculation. « Le système est évolutif, informe Christian Rolando, conseiller municipal. Il pourra s’adapter dans un proche avenir à l’utilisation d’un appareil mobile de caméras embarquées, dit Lapi : lecture automatisée de plaque d’immatriculation. Les infractions, ainsi que le non acquittement du stationnement payant sur voirie, seront enregistrées automatiquement lors du passage de véhicule équipé de ce dispositif. » Souriez, vous êtes filmés !

Source:: Aix généralise la vidéo-verbalisation pour lutter contre les infractions au code de la route

SNPM
A propos de l'Auteur