Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

95 – BEAUMONT-SUR-OISE : Deux chiens ont rejoint les rangs de la police municipale

>Le Parisien>Val-d’Oise|BÉNÉDICTE AGOUDETSÉ|24 juin 2016, 8h31
Beaumont, le 7 juin. Iron et Harès patrouillent dans les rues avec leurs maîtres-chiens. « Leur présence nous rend plus visible. Les habitants font davantage appel à nous », explique le chef du service.(LP/B.A.)
BÉNÉDICTE AGOUDETSÉ

Les 9 900 habitants de Beaumont-sur-Oise ont pris l’habitude de croiser Harès, 3 ans, et Iron, 2 ans. Ces deux chiens viennent de grossir les effectifs de la police municipale. « Dans mon programme électoral, j’avais promis de créer une brigade cynophile, afin de renforcer la sécurité en ville et d’étoffer l’équipe de policiers municipaux », explique la maire (UDI), Nathalie Groux.

 

Depuis le 1er avril, ces derniers sont désormais huit : six agents dont deux maîtres-chiens, un agent de surveillance de la voie publique (ASVP), plus un agent administratif. Sans oublier, donc, les deux Malinois. « Ces chiens sont pour nous des auxiliaires très efficaces, sourit Yannick Ascoët, le chef de la police municipale. Ils contribuent à améliorer notre double mission : la prévention et la répression de la délinquance. »

 

Ils servent à maintenir le calme, notamment le soir

 

Leur présence aide à maintenir le calme, surtout le soir, dans le centre- ville et les quartiers réputés difficiles, qui concentrent à eux seuls 30 % des habitants. « Ces animaux constituent un véritable frein psychologique pour les délinquants, analyse Yannick Ascoët. Nous mesurons déjà une baisse de la fréquentation d’indésirables en ville. Ici, dans cette commune semi-rurale, les faits de délinquance quotidienne n’ont rien à voir avec ceux des zones plus urbanisées. Mais aujourd’hui, aucune commune n’échappe à ce type de nuisances. »

 

L’équipe de la police municipale dresse déjà un premier bilan. « En deux mois, par rapport à la même période de l’an dernier, nos interventions ont augmenté de 15 %, souligne le chef. Et nous avons enregistré davantage de mains courantes. Les chiens nous rendent plus visibles en ville. Du coup, les habitants n’hésitent plus à nous appeler pour faire constater les infractions et autres nuisances. »

  Le Parisien

source : http://www.leparisien.fr/espace-premium/val-d-oise-95/deux-chiens-ont-rejoint-les-rangs-de-la-police-municipale-24-06-2016-5909449.php
SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline