Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

92 – Asnières-sur-Seine : un mort par balles lors d’une rixe entre bandes

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine|avec Olivier Bureau|13 juin 2016, 11h27 | MAJ : 13 juin 2016, 19h24
Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), lundi. L’ancien chemin de Gennevilliers où un jeune de 21 ans à été abattu cette nuit vers 2 h 00 LP / OB 

Lies, un jeune homme de 21 ans, a été tué par balles dans la nuit de dimanche à lundi à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) dans ce qui ressemble à un affrontement entre groupes rivaux de la ville et de la commune voisine de Gennevilliers.

 

Une rixe a opposé une quarantaine de personnes ce lundi, vers 1 h 50 du matin, ancien Chemin de Gennevilliers, non loin du quartier du Luth, près du parking d’un restaurant McDonald’s, et de la station de métro Courtilles, à la frontière entre les deux communes. .

 

Plusieurs coups de feu ont été échangés. Un autre homme a été grièvement blessé aux jambes mais ses jours n’étaient pas en danger. Les deux victimes, âgées d’une vingtaine d’année, étaient toutes deux originaires de Gennevilliers mais le défunt n’habite pas le Luth.  Selon nos informations, ils ne sont connus des services de police que pour des actes de petite délinquance.

 

La nature de  l’arme qui a tué n’est pas encore connue. S’il semble s’agir d’un pistolet automatique, il ne serait pas de calibre 9 mm ni même 7,62 mm. Et l’arme utilisée n’est pas un fusil de type Kalachnikov. «De nombreux objets ayant pu servir à porter des coups ont été retrouvés sur place, une vraie brocante», explique, par ailleurs une source policière.

 

Le précédent de mars 2011

 

«Rien ne laissait présager une telle escalade, c’était plutôt calme ces derniers temps», assure un policier. D’autres sources évoquent au contraire une «pression montée dans le courant du week-end», avec l’interpellation dans la nuit de vendredi à samedi d’un jeune et des échanges de coups de bâtons.

 

A cette heure matinale et dans ce lieu, «il ne s’agit en tout cas pas d’une rencontre fortuite», explique au Parisien un policier pour qui cette affaire ressemble plus à un nouvelle épisode d’une rivalité entre quartiers qu’à une affaire de trafic de drogue. Le drame fait immanquablement penser au terrible précédent de mars 2011, dans le quartier des Courtilles, quand la mort d’un jeune Asniérois de 15 ans, Samy, poignardé par des jeunes de Gennevilliers, avait provoqué d’importantes tensions et entraîné l’instauration dans les deux villes d’un couvre-feu pour les mineurs. 

 

Ce lundi, le maire d’Asnières-sur-Seine, Manuel Aeschlimann,  a aussitôt décidé de mobiliser l’intégralité de la police municipale. Il a également demandé au préfet des renforts de police ainsi que des CRS. Des renforts qui seront effectivement présents dès ce lundi soir.

 

 

 

source : http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/asnieres-sur-seine-un-mort-par-balles-lors-d-une-rixe-entre-bandes-13-06-2016-5879345.php

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline