Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Paris : Les policiers tombent nez-à-nez avec des cambrioleurs issus du grand-banditisme.

Posted On 14 Avr 2018
By :
Comment: Off
par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration Actu17 ©

Arme, cagoules et coffre-fort ont été retrouvés dans la voiture.

La nuit de vendredi à samedi a été agitée pour les habitants de l’avenue Léopold-II et ceux du Trocadéro dans le 16ème arrondissement de Paris.

Ils signalent un cambriolage en cours

Des riverains se sont directement rendus au commissariat du 16ème arrondissement pour signaler un cambriolage en cours. Lorsque les policiers sont arrivés sur place, ils ont constaté qu’un appartement avait été fouillé de fond en comble.

Face-à-face avec les cambrioleurs

Nez-à-nez avec les policiers, quatre cambrioleurs ont pris la fuite et l’un d’eux a porté un coup de poing à une policière qui tentait de leur barrer la route. Les voleurs sont parvenus à s’engouffrer dans une voiture et à s’enfuir, sans prêter attention à une policière qui les menaçait de son arme de service.

Course-poursuite dans Paris

Les fuyards, signalés sur les ondes police, se sont lancés dans une course-poursuite à travers les rues Paris, policiers aux trousses. Un peu plus loin,  le conducteur a perdu le contrôle de sa voiture et a percuté des plots en béton et un autre véhicule, blessant légèrement ses quatre passagers. Les cambrioleurs, sonnés, sont sortis de leur voiture et ont pris la fuite à pied avant d’être interpellés par les policiers arrivés en renfort de tout le secteur.

Les secours sur place

Le SAMU et les sapeurs-pompiers de Paris ont pris en charge les personnes percutées par les malfrats ainsi que les cambrioleurs eux-mêmes blessés. Les malfaiteurs ont été transportés sous escorte policière à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière par les pompiers.

Armes, cagoules et coffre-fort

Dans la voiture des malfrats, les policiers ont découvert des cagoules, le coffre-fort dérobé dans l’appartement et une arme. La voiture elle-même, une Renault Mégane, était signalée volée et supportait une fausse immatriculation.

La BRI déjà sur les traces des malfaiteurs

Âgés de 18 à 20 ans, les malfrats en lien avec le grand-banditisme étaient déjà sur les écrans radar de la police judiciaire. La Mégane volée avait été repérée par les policiers de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI). Ils sont poursuivis pour « vol avec effraction, violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique (PDAP), tentative d’homicide sur PDAP et refus d’obtempérer ». La 1ère Division de Police Judiciaire de Paris (DPJ) a été chargée de l’enquête, rapporte Le Parisien.

Actu17.

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline