Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

86 – Loudun : Faut-il armer la police municipale ?

03/12/2015 05:35
La police municipale de Loudun bientôt armée ? - La police municipale de Loudun bientôt armée ?
La police municipale de Loudun bientôt armée ?

L’État donne la possibilité aux communes, dans un cadre très réglementé, d’armer leurs policiers municipaux. Qu’en pensent les Loudunais ?

 Le code des communes prévoit que « lorsque la nature de leurs interventions et les circonstances le justifient, les agents de police municipale peuvent être autorisés nominativement par le représentant de l’Etat dans le département, sur demande motivée du maire, à porter une arme, sous réserve de l’existence d’une convention ».
Après les attentats, certaines communes y réfléchissent sérieusement. « Nous y pensons mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour et il faut d’abord signer une convention avec la gendarmerie. Si on décide d’armer notre police municipale, nous nous en tiendrons au bâton de défense et au gaz lacrymogène », souligne le maire Joël Dazas. Qu’en pensent les Loudunais ?

Philippe Roux, président de la FAE.« Oui, si le policier municipal fait un stage pour le port d’arme. C’est normal qu’il en soit équipé. Très souvent, comme à Loudun, les policiers municipaux sont d’anciens gendarmes, donc ils ont déjà l’habitude de porter une arme. »
> Romain Bonnet, président départemental de la Ligue contre la violence routière. « Je suis favorable, ça peut permettre l’intervention rapide en cas d’actes terroristes, venir en soutien de la gendarmerie, rassurer la population et rappeler que tous les territoires en France peuvent être touchés par les terroristes. »
> Catherine Aine, présidente du théâtre de la Reine blanche. « A priori, je ne suis pas favorable. Cela nécessite une formation dans la durée qui sous entend technicité et formation psychologique. Pourquoi pas dans une période de crise mais avec un encadrement adapté, contrôlé et le port du brassard police obligatoire avant toute intervention. Pour Loudun, la décision définitive doit être prise par les élus locaux et voter en conseil à l’unanimité. »
> Philippe Vivier, président du club de handball. « Il y a certainement des mesures de sécurité et des attitudes de bon sens à adopter pour tout citoyen mais armer notre police municipale n’empêchera pas un acte terroriste. Cela ne risque-t-il pas, au contraire, de provoquer des accidents regrettables et d’amplifier les amalgames ? Soyons raisonnables, responsables et solidaires. »
> Frédéric Proux, président des Veilleurs actifs loudunais. « Avant d’armer nos policiers municipaux, surtout en zone rurale, il faut s’attacher à ce qu’ils puissent mener leur mission auprès des populations en faisant respecter les arrêtés et l’ordre public. L’armement n’apportera pas plus de sécurité à notre population. Elle sera d’autant moins utile si la population assure de son côté son rôle républicain de vigie pour lutter contre les ennemis de nos cultures et de nos libertés ».

que dit la loi ?

Il faut tout d’abord signer une convention de coordination avec les forces de sécurité de l’Etat (la gendarmerie pour Loudun) et demander l’autorisation d’acquisition et de détention d’armes, accordé par arrêté préfectoral valable cinq ans. La mairie doit formuler une demande motivée pour chaque agent et préciser le type d’arme demandée, accompagnée d’un certificat médical datant de moins de 15 jours. Les armes possibles peuvent être les suivantes : bombe lacrymogène, matraque de type « bâton de défense », bâton de défense de type « tonfa », projecteur hypodermique (anesthésiant), revolver chambré pour calibre 38 spécial « Smith et Wesson », arme de poing chambrée pour calibre 7,65, flash-ball ou pistolets à impulsions électriques à distance.

Cor. Marie-Pierre Pineau
source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Environnement/n/Contenus/Articles/2015/12/03/Faut-il-armer-la-police-municipale-2552061
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux