Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

31 – BESSIERES : Une police municipale pluricommunale

,

Sécurité

Les élus des trois communes lors de la réunion du 23 septembre./Photo DDM
Les élus des trois communes lors de la réunion du 23 septembre./Photo DDM

Les communes de Bessières, Buzet et Mirepoix ont décidé d’unir leurs forces en termes de police municipale. Mercredi, les trois maires, Jean-Luc Raysséguier, Gilles Joviado et Eric Oget, accompagnés de leurs premiers adjoints Jean-Luc Salières (Bessières) et Michel Bortolaméolli (Mirepoix) ont mis la touche finale au projet initié depuis quelques mois. Une réunion à laquelle participait également Jean-Marie Dagès, chef de poste de la police municipale de Bessières.

La nouvelle police, que les élus appellent «police municipale pluricommunale», sera composée de sept agents, quatre rattachés à la commune de Bessières, deux à Buzet (un est à recruter) et un à Mirepoix (recrutement à venir). Cette police assurera une permanence 24 heures sur 24, sous forme d’astreinte et sera amenée à effectuer des rondes de nuit sur les trois communes, comme cela se fait aujourd’hui à Bessières. Ses missions seront principalement la mise en place du Plan intempéries, les interventions sur accidents de la route, les opérations tranquillité vacances, la sécurité et la prévention sur un territoire de 50 kilomètres carrés où vivent près de 7 500 habitants. Prévue pour janvier 2016, la mise en place sera confirmée par les trois conseils municipaux auxquels une délibération sera soumise en octobre.

Pour Eric Oget, «c’est un vrai progrès pour la commune, actuellement dépourvue de police municipale. Une vraie prévention se mettra ainsi en place». Jean-Luc Raysséguier et Gilles Joviado insistent sur «l’intérêt d’une telle mutualisation. Qui débouchera sans doute sur d’autres mises en commun des moyens et des projets, notamment pour la construction du futur lycée» que les deux maires souhaitent voir s’installer sur le territoire. «D’autres communes pourraient se joindre à nous» précisent-ils, «une réflexion étant déjà engagée avec nos voisins de La Magdelaine. «Une optimisation des moyens destinée à offrir un meilleur service aux populations des trois communes» selon les trois maires.

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux