Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

60 – Neuilly-en-Thelle – Le policier élu contesté devant le tribunal administratif

Posted On 07 Mai 2014
By :
Comment: Off

Un recours est engagé par le maire contre un conseiller d’opposition, Denis Jacob, secrétaire administratif général du syndicat Alliance Police Nationale.

60 - neuilly en thelle

Le maire sortant, réélu, Gérard Auger, a engagé un recours en annulation auprès du tribunal administratif d’Amiens contre l’élection, dans l’opposition municipale, de Denis Jacob, secrétaire administratif général du syndicat Alliance Police Nationale.

Fonctionnaire depuis 26 ans, Denis Jacob l’a appris le 28 mars. « Selon le maire, je ne pourrais exercer ce mandat au regard de mon grade de major dans la police nationale et de mon appartenance au corps d’encadrement. Je l’avais envisagé. Mon mémoire en défense a déjà été déposé par mon avocat ».

Pour Denis Jacob, « le maire surfe sur le débat national quant à l’interprétation faite du code électoral vis-à-vis de policiers candidats aux municipales ». Il observe que d’autres policiers du même grade et du même corps de police sont conseillers municipaux ou adjoints au maire depuis plusieurs années.

Trois mois pour statuer

Le tribunal administratif devra statuer dans les trois mois.

Le policier s’interroge sur la démarche du maire, qui dispose d’une majorité confortable avec dix-sept conseillers municipaux contre cinq dans l’opposition. « Aurait-il si peur de la police et des fonctions syndicales que je représente ? » s’interroge Denis Jacob, bien décidé à jouer son rôle d’opposant.

Il pointe « l’immobilisme en matière de lutte contre l’insécurité à Neuilly-en-Thelle » et « l’absence de missions clairement définies pour la police municipale ». En « 2013, les frais de carburant pour les tondeuses à gazon de la commune (795,31 €) ont été plus importants que ceux du véhicule de la police municipale (784,16 €), soit moins de 5 500 km pour l’année ».

Un opposant résolu sur les questions de sécurité

Il s’étonne de l’absence d’adjoint au maire à la sécurité, ou à minima d’un conseiller municipal délégué chargé de ces questions, rappelant l’intégration du chef-lieu de canton dans la zone de sécurité prioritaire (ZSP) Méru-Chambly.

Lors du dernier conseil municipal, le 17 avril, « nous avons proposé que soit mis en place le dispositif des « Voisins Vigilants ».

La réponse du maire a été partiellement favorable, des référents gendarmes seront mis en place avec un dispositif quelque peu différent.

Le groupe minoritaire propose aussi de lutter « plus efficacement » contre la délinquance routière, notamment dans le secteur des rues Viville, Paul-Demouy et du Mouthier. Il a demandé la réduction de la limitation de vitesse rue du Mouthier à 30km/h.

Le maire n’est pas hostile, mais n’a pas tranché, cette question devant être étudiée lors de la prochaine « commission sécurité et plan de circulation » municipale.

De notre correspondant

Daniel VERNET

 

source : http://www.courrier-picard.fr/region/neuilly-en-thelle-le-policier-elu-conteste-devant-le-ia186b0n354075


SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux