Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

11 – Trèbes : Se donner les moyens

Stéphane Sanchez (à droite) et Laurent Cros (à gauche) un binôme qui fonctionne au quotidien./Photo DDM.
 

Sujet sensible mis souvent au cœur du débat politique : la sécurité. Dans la ville, si le référent est le maire, par arrêté municipal, Stéphane Sanchez, adjoint, a en charge cette mission. Nous l’avons rencontré et avec lui le directeur de la sécurité et des populations, Laurent Cros. Pour Stéphane Sanchez, au nom de la municipalité c’est une priorité : «Elle est certes l’affaire de tous mais nous avons mis les moyens (voir encadré) et affirmons notre volonté d’éradiquer ce sentiment d’insécurité. Personnellement, j’assume au quotidien une double mission d’information auprès du maire et des forces de gendarmerie.» Même si la convention n’est pas encore signée (elle le sera avant l’été), tout est basé sur un travail de coordination entre la police municipale et la gendarmerie. Des patrouilles, contrôles routiers en commun, échanges de données via la vidéoprotection, existent et ont déjà porté leurs fruits. L’élu se félicite des excellentes relations avec le colonel Gay, commandant du groupement de gendarmerie de l’Aude, du commandant Carilo, de la compagnie de Carcassonne, et du major Delpech, de la COB de Trèbes. Cette collaboration se développe tous les jours. Sans se substituer aux gendarmes, la police municipale remonte les informations du terrain aux militaires qui bénéficient de la mise en place d’un plan d’action avec des renforts réguliers du PSIG ou autres. Le coup de chaud de juin 2015 est dans toutes les mémoires et Trèbes reste une priorité pour les forces de l’ordre (un agent en plus au 1er juillet). Le nombre de caméras de vidéo-protection en fonctionnement est à ce jour de 12, porté à 18 dans le courant du mois de mai et sera de 35 d’ici le premier trimestre 2017.


Les moyens

Laurent Cros détaille par le menu les investissements réalisés cette dernière année. «D’un budget d’équipement obsolète de 2000€/an, nous sommes passés à 21 500 € aujourd’hui avec achat de gilet pare-balles, de tenues, radios enfin efficaces, scooters. Les missions des agents ont été redéfinies : moins de tâches administratives, plus de terrain avec une lutte contre le stationnement gênant entre autres.» Le nombre de 5 policiers municipaux et 3 ASVP sera porté à 12 en fin de mandat…

source : http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/02/2336086-securite-se-donner-les-moyens.html

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline