Suivez nous sur nos autres médias :

Syndicat National des Policiers Municipaux

Voiture embarquée à la fourrière: arnaque d’un nouveau genre à Cognac

Par charentelibre.fr, publié le 4 octobre 2017 à 18h27, modifié à18h36.

Une femme lui a demandé, par téléphone, de venir chercher sa voiture à la fourrière et de payer par carte. Mais le véhicule en question était garé sous ses yeux.

Elle a rapidement flairé l’arnaque. Ce mercredi, 11h30, une Cognaçaise reçoit un appel sur son portable. Au bout du fil, une femme «pressée et oppressante, assez agressive», lui indique que sa voiture vient d’être embarquée par la fourrière en raison d’un événement sportif qui se déroule en ville. «Elle me dit que je dois venir la récupérer, mais qu’avant cela, je dois payer par carte. Et que, si je ne le fais pas, j’aurais une contravention supplémentaire.»

Mais l’employée de l’Institut consulaire de formation, alors au travail, s’étonne: sa voiture est garée sur un parking, sous ses yeux. «Je lui dis que c’est impossible. Mais elle me répond qu’ils ont bien emmené un véhicule, qu’il est enregistré à mon nom, que je dois payer.» Le ton monte entre les deux femmes et quand la Cognaçaise demande à son interlocutrice de lui donner le numéro de la plaque d’immatriculation, celle-ci raccroche. Remontée comme une pendule, l’employée rappelle alors le numéro qui s’est affiché sur son portable. Pas attribué.

Elle a immédiatement signalé l’arnaque à la mairie et à la police municipale. «Je ne suis pas tombée dans le panneau parce que ma voiture était sous mes yeux. Mais les gens qui travaillent en ville et se garent à l’extérieur pourraient très bien y croire», juge-t-elle, tout en s’étonnant: «Mon numéro est sur liste rouge. Et la femme savait très bien que je vivais à Cognac.»

Source:: Voiture embarquée à la fourrière: arnaque d’un nouveau genre à Cognac

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline