Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Villeurbanne: une placière municipale condamnée pour corruption sur des marchés

La placière municipale de Villeurbanne a été déclarée coupable de « corruption passive » ce jeudi, par le tribunal correctionnel de Lyon.

Soupçonnée d’avoir monnayé des emplacements sur des marchés forains de Villeurbanne, elle a été condamnée à un an de prison avec sursis, 5 000€ d’amende et une interdiction de travail de cinq ans en lien avec ses anciennes fonctions, selon les informations du Progrès. Le procureur de la République réclamait 18 mois de prison avec sursis, 5 000€ d’amende et une interdiction de travail à vie dans la fonction publique.

 

Âgée de 36 ans, la femme exerçait la fonction d’agent vérificateur placier sur les marchés forains depuis 2009 pour la mairie de Villeurbanne. Elle devra d’ailleurs verser 3 000€ de dommages et intérêts à la commune ainsi que 500€ de remboursement de ses frais d’avocat.

 

« Entre 120 et 200€ par marché »

 

Ce sont des commerçants et forains qui auraient mis la mairie sur la piste. Ils se plaignaient de la glacière, qui réclamait de l’argent liquide ou des produits manufacturés en échange de l’attribution des meilleures places, sur les marchés places Chanoine-Boursier et Wilson. Une autre fonctionnaire municipale a confirmé cette thèse, affirmant que que ces marchandages auraient rapporté à la jeune femme « entre 120 et 200€ par marché et 80€ le vendredi ».

 

Sur son compte bancaire, la police a relevé plusieurs virements, d’un total de 2 000€. Cette dernière, qui conteste les faits, prévoit de faire appel de la décision du tribunal correctionnel, selon son avocat Me Etienne Tête.

 

Démise de ses fonctions par la mairie depuis plusieurs mois, l’accusée touche toujours son salaire de base, de 1 270€ par mois.

 

SNPM
A propos de l'Auteur