Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Villerupt Un trentenaire blessé par balle dans le centre-ville

Posted On 19 Jan 2021
By :
Comment: Off

Durant plusieurs heures, dimanche, les abords de la place Jeanne-d’Arc de Villerupt ont été quadrillés par la police… En début d’après-midi, un homme y a été blessé par balle. L’agression ferait suite à une altercation en pleine rue. Son auteur se serait enfui à bord d’un véhicule.

Par X. J. – Hier à 14:52 | mis à jour à 15:15 – Temps de lecture : 2 min
 | Vu 8616 fois
L’agression par arme à feu est survenue aux abords de la place Jeanne-d’Arc de Villerupt, dimanche après-midi. Son accès a ensuite été bloqué par la police, notamment au niveau du bureau de poste.  Photo RL /René BYCH

Pourquoi, durant plusieurs heures, dimanche, la police a-t-elle bloqué une partie du centre-ville de Villerupt ? L’explication est à chercher en début d’après-midi…

Vers 13 h, les autorités ont été appelées pour une personne blessée par arme à feu. La scène s’est déroulée aux abords de la place Jeanne-d’Arc, non loin du bureau de poste. Là, un homme âgé de 34 ans a reçu une balle dans une jambe.

Une première patrouille de la circonscription Longwy-Villerupt a été dépêchée sur place, afin de venir en aide à la victime. Ces fonctionnaires ont été rejoints par au moins deux autres équipages. Les forces de l’ordre se sont également occupées d’établir les premières constatations, avec l’aide des techniciens du Service local de police technique et scientifique. Puis elles ont gelé les lieux, en attendant l’arrivée des membres de la police judiciaire de Metz, saisis de l’enquête.

Deux tirs entendus, une seule douille

Parallèlement, le trentenaire a été transporté en urgence à l’hôpital de Mercy, dans la région messine. D’après nos informations, il y était encore hospitalisé ce lundi, mais ses jours ne seraient pas en danger.

Son agression se serait déroulée sous les yeux de plusieurs personnes. Selon des témoins, le coup de feu ferait suite à une altercation survenue en pleine rue. Au total, deux tirs auraient été entendus. Après quoi, leur auteur aurait pris la fuite à bord d’un véhicule. Il a laissé, derrière lui, une douille et pas mal de questions sans réponses. Cette douille devrait notamment aider les enquêteurs de la PJ messine à définir le type de l’arme employée par l’agresseur.

SNPM
A propos de l'Auteur