Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Séquestrée avec ses cinq enfants par un mari possessif

Posted On 04 Août 2018
By :
Comment: Off

Une mère de famille a été délivrée de son appartement, en début de semaine, par les policiers de la sûreté départementale. Depuis au moins vingt jours, son mari ne la laissait pas sortir et l’enfermait lorsqu’il partait travailler.

«Elle n’arrivait pas à se soustraire à son emprise psychologique». Une mère de famille a été délivrée, mardi, de son appartement du quartier d’Ancely, par les policiers de la brigade de protection des familles de la sûreté départementale.

Informés par une proche de la famille qui n’avait pas de nouvelles de la victime depuis une vingtaine de jours, ils se sont rendus dans l’impasse où vivent le couple et ses cinq enfants.

Un véritable enfer

Sur place, ils ont trouvé la mère de famille sur le balcon de son appartement du premier étage et ont pu établir le dialogue avec elle. Elle a expliqué qu’elle était enfermée dans son appartement avec ses enfants et que son mari était parti travailler, avec les clefs.

Les policiers ont délivré la famille et perquisitionné le domicile à l’intérieur duquel ils ont retrouvé, dans l’une des pièces, plusieurs sacs et valises renfermant du matériel volé sur le lieu de travail du mari.

Les enquêteurs sont allés cueillir cet homme de 32 ans sur son lieu de travail. Il a été placé en garde à vue dans les locaux de la sûreté départementale. Selon nos informations, la mère de famille comme ses enfants, dont le plus jeune est âgé de 10 mois, vivaient un véritable enfer.

Ne pas éveiller les soupçons

Et le bourreau, afin de n’éveiller aucuns soupçons, avait bien rôdé sa vie quotidienne. Durant l’année scolaire, il partait, le matin, avec femme et enfants, déposer ces derniers à l’école, comme si de rien n’était. Puis il ramenait sa femme au domicile conjugal et l’enfermait, toute la journée, jusqu’à ce qu’il rentre du travail. S’il y avait des courses à faire, il accompagnait systématiquement sa victime afin qu’elle ne puisse entrer en contact avec personne.

La jeune femme ne disposait pas de téléphone. Entendus, les enfants les plus âgés auraient raconté aux enquêteurs avoir déjà vu leur père exercer des violences sur leur mère.

Par le passé, cette dernière, s’était déjà plainte de violences conjugales mais avait toujours fini par revenir au domicile conjugal, pour préserver les enfants. Cette situation perdurerait depuis plusieurs années. Mais, depuis la fin de l’année scolaire, l’homme ne laissait ni sa femme, ni les petits sortir de l’appartement.

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline