Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

PV annulés à La Verpillière : le maire condamné mais dispensé de peine

Justice Illustration
Justice Illustration © Maxppp –

Le maire de La Verpillière depuis 2008, Patrick Margier, comparaissait ce mardi devant le Tribunal correctionnel de Vienne pour avoir fait sauter 85 PV de stationnement. Sans savoir, a t-il plaidé, qu’il ne pouvait pas le faire.

Le maire de la Verpillière Patrick Margier a été condamné mais dispensé de peine ce mardi par le tribunal correctionnel de Vienne. L’élu était jugé pour avoir fait sauter 85 PV de stationnement entre 2010 et 2013, au hasard des réclamations d’habitants de sa ville voire de communes voisines, qui avaient souvent des problèmes financiers. Il l’a fait en toute bonne foi, dit-il.
« Moi vous savez à l’origine je suis artiste peintre, j’ai été responsable d’associations, j’ai fait maire parce que je voulais améliorer la vie des habitants. J’essaye de faire au mieux… » a dit l’élu ému jusqu’aux sanglots et visiblement marqué par cet épisode judiciaire. Mais un maire n’a ni le pouvoir ni le droit de faire sauter des PVs. « Je ne savais pas » dit encore Patrick Margier qui explique que c’était dans un contexte de stationnement difficile dans la ville et autour de la gare, avec des travaux et un déficit criant de parking. Lorsqu’on lui fait remarqué qu’il a été prévenu par son nouveau responsable de la Police Municipale fin 2013 mais que ça a continué, il explique : « Je n’ai peut-être pas assez prêté attention« .

Source:: PV annulés à La Verpillière : le maire condamné mais dispensé de peine

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline