Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Perpignan : il lui sectionne le pouce à la machette pour 10 euros de dette

Posted On 11 Oct 2018
By :
Comment: Off

Un violent différend a opposé deux jeunes Perpignanais d’une vingtaine d’années devant le centre de formation de la CCI, jeudi dernier, rapporte L’Indépendant. Les insultes ont fusé entre un élève sortant de l’établissement et un jeune homme qui l’attendait, adossé à une voiture. Lequel se saisit soudain d’une machette par la vitre laissée ouverte de sa voiture et, brandissant son arme, s’élance vers son adversaire qui, par réflexe de défense, lui jette son casque de scooter au visage avant de tenter de s’enfuir.

Mais, l’élève chute dès les premiers mètres, le second en profitant pour le rattraper et lui asséner deux violents coups de machette, le premier lui sectionnant net le pouce droit, le second lui entaillant profondément le genou. Sur quoi, l’agresseur s’est enfui au volant de son véhicule, en compagnie de sa petite amie, qui avait assisté à toute la scène et connaissait la victime avec laquelle elle était scolarisée.

L’intervention d’une étudiante à permis une greffe à la victime

L’élève grièvement blessé a réussi à regagner le centre de formation pour chercher du secours. Il a été pris en charge par les pompiers qui l’ont évacué vers la clinique mutualiste catalane où le doigt amputé a pu lui être greffé. Et ce, grâce notamment à l’intervention d’une jeune étudiante en BTS Diététique de 22 ans, qui l’a récupéré au sol et correctement conservé dans un récipient réfrigéré.

Les enquêteurs du Groupe d’Atteinte aux Personnes (GAP) du commissariat de Perpignan ont été aussitôt saisis de l’enquête et ont recueilli la plainte du jeune homme. Il a expliqué connaître son agresseur et lui avoir fixé rendez-vous pour régler une vieille histoire de dette de stupéfiants contractée trois ans plus tôt. À cette époque, il lui avait acheté à crédit 10 euros de cannabis, sans pouvoir s’acquitter de son dû dans les délais prévus car le dealer avait été écroué entre-temps à la prison de Perpignan… Il l’avait recroisé très récemment et le vendeur lui avait réclamé son argent.

Après un minutieux travail de surveillance, les enquêteurs ont localisé le mis en cause qui a été interpellé lundi, avec sa compagne. Placé en garde à vue, le couple a confirmé le récit de la victime sans que l’homme ne livre aucune explication à un tel déchaînement de violence. Sa petite amie le décrivant toutefois comme jaloux et possessif. Il a été déféré au parquet en vue d’une comparution immédiate mardi devant le tribunal correctionnel de Perpignan. L’audience a été reportée au 7 novembre.

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline