Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Montpellier : Un commerçant neutralise 3 arracheurs de colliers en les poursuivant en scooter.

Posted On 08 Oct 2018
By :
Comment: Off

par Y.C.

Le témoin a agi avec beaucoup de courage.

Samedi vers 16 heures sur le boulevard du Jeu de Paume à Montpellier, un commerçant qui circulait à scooter avec son fils de 12 ans a été témoin d’un vol à l’arraché. Il n’a pas hésité à venir en aide aux victimes.

Les voleurs s’en prennent à 2 dames

Sous les yeux du commerçant, trois mineurs étaient en train de courser deux femmes de 50 et 60 ans environ. Soudain, l’un d’eux a arraché le collier en or de l’une des victimes et le trio a pris la fuite.

Il part à leur trousses

Dans un réflexe, le témoin a déposé son fils auprès des victimes, pour les rassurer, et a pris en chasse les malfrats. Au guidon de son scooter, il n’a pas tardé à intercepter deux mineurs ayant pris part au vol. Par chance, une patrouille de policiers municipaux se trouvait non loin de là. Attirés par le brouhaha, les policiers sont intervenus et ont interpellé les deux voleurs.

Il fait une clé de bras au troisième larron

Immédiatement, le commerçant est reparti au guidon de son deux-roues, à la recherche du troisième complice. Celui-ci est parvenu à localiser le voleur sur la rue Alexandre Cabanel. Il a alors foncé sur lui et l’a bloqué avec son scooter.

Ni une ni deux, le courageux témoin a sauté sur le malfrat et l’a neutralisé par une clé de bras. Devant des badauds médusés, le voleur a été contraint de cracher le collier en or qu’il avait dissimulé dans sa bouche.

Il le ramène aux policiers

Le commerçant a ramené le suspect aux policiers municipaux, avant de rejoindre son fils resté auprès des deux victimes. « Mon fils […] avait réconforté les deux dames, à qui j’ai remis le bijou. Elles m’ont vivement remercié. Je leur ai simplement dit que j’avais fait mon devoir de citoyen; Que j’étais fier d’avoir fait preuve de civisme sous les yeux de mon gamin de 12 ans » a-t-il déclaré à nos confrères d’E-Metropolitain.

Des mineurs étrangers isolés

Tout ce beau monde a terminé au commissariat, menottes aux poignets pour les uns, sourire au lèvres pour les autres. Selon le quotidien local, les deux victimes revenaient d’une manifestation, sur la place de la Comédie, en faveur de l’accueil du bateau de migrants Aquarius, lorsqu’elles ont été agressées par les trois mineurs étrangers de 13 et 15 ans, non accompagnés.

Actu17.

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline