Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Mont-de-Marsan : les locaux de la police municipale font peau neuve

par Karen Bertail.
Mont-de-Marsan : les locaux de la police municipale font peau neuve
Patrice Lassouque devant les caméras qui filment 24 heures sur 24.

PHOTO NICOLAS LE LIÈVRE

Les agents profitent de locaux rénovés, inaugurés mardi. Ils notamment gagnent en confort et en efficacité pour regarder les images de la vidéoprotection

Des vestiaires neufs, un hall d’accueil restauré, des bureaux repensés pour plus de confidentialité, et une salle dédiée à la vidéoprotection en rez-de-chaussée, voici les travaux initiés pour « restaurer et relooker les locaux de la police municipale montoise », a précisé, mardi, le maire Charles Dayot, lors de l’inauguration.

En 2012, la police municipale est installée place du Général-Leclerc, un peu à la va-vite. Dès 2013, une série de travaux est lancée.

« Ce bâtiment a accueilli une banque, puis l’office de tourisme. À l’époque, il se trouvait dans son jus, dans un style vintage plus que vieillissant », détaille le chef de service Patrice Lassouque. Le maire précise : « Je tiens d’ailleurs à souligner le gros travail réalisé en régie. La rénovation représente une enveloppe d’environ 50 000 euros. »

Des projets de recrutements

Ces travaux s’accompagnent d’un réaménagement pour une utilisation optimisée du retour image, « pour mieux exploiter les 17 caméras de vidéoprotection », glisse Patrice Lassouque. Il poursuit :

« C’est un outil au service de la population. Il ne sert pas à fliquer. Son utilisation est très réglementée. La vidéoprotection nous permet d’agir rapidement et de sécuriser le centre-ville. D’ailleurs, n’importe qui peut demander ponctuellement à visionner ces caméras. Il suffit de remplir un document légal, de motiver sa demande et d’obtenir l’accord du maire. »

L’édile a profité de l’inauguration pour annoncer : « Nous envisageons très prochainement des recrutements de personnel et un maillage plus intense encore de la ville, via d’autres caméras. »

SNPM
A propos de l'Auteur