Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

« Les policiers municipaux, deux fois plus sujets aux accidents du travail que les autres agents » – Dr Emmanuelle Bourin

Posted On 12 Sep 2017
By :
Comment: Off

 Par Pascal Weil • dans : A la Une prévention-sécuritéActu experts prévention sécuritéFranceToute l’actu RH

emmanuelle bourin
fabien calcavechia

Emmanuelle Bourin est cheffe de service de médecine préventive au centre interdépartemental de gestion (CIG) de la petite couronne d’Ile-de-France (123 communes). Elle explique comment prendre en compte les risques professionnels des policiers municipaux.

Les policiers municipaux (PM) sont exposés à des risques professionnels pouvant avoir un impact sur leur santé : risques psychosociaux, contraintes organisationnelles et physiques, exposition aux facteurs infectieux.

Quels sont les risques pouvant mettre en jeu la santé des PM ?

Leurs horaires atypiques et de nuit induisent des baisses de la vigilance et des troubles métaboliques plus fréquents quand leur amplitude dépasse dix heures, ce qui n’est pas rare en police municipale. Ils sont facteurs d’accidents du travail dont le taux de fréquence est quasiment égal à deux fois le taux moyen de l’ensemble des territoriaux.

Le travail entraîne une charge émotionnelle importante consécutive notamment aux interventions réalisées en urgence et à leur caractère imprévisible. Les agents sont soumis à des contraintes physiques notables résultant du travail effectué en position statique prolongée, avec des tenues et des équipements pouvant peser jusqu’à 10 kg. Les PM fournissent des efforts endurants et aigus, ayant parfois à parcourir une dizaine de kilomètres par jour. Enfin, ce métier de proximité et de contact avec des usagers les expose à des facteurs infectieux transmis par voies …

SNPM
A propos de l'Auteur