Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Landerneau. Vols en série : l’église Saint-Houardon ferme ses portes

Agacé par une série de vols d’objets, sans grande valeur, mais qui entame le moral des bénévoles, le Père Calvez a décidé de fermer les portes des églises Saint-Houardon, à Landerneau, et de La Roche, hors offices. En exprimant le voeu de rouvrir rapidement.

« La première fois, je n’ai pas pris cela au sérieux. À la cinquième, en seulement un mois, ça fait beaucoup ». Après de simples signalements à la police municipale et à la gendarmerie, François Calvez, curé du doyenné de Landerneau-Daoulas, a déposé plainte, hier, pour vols dans l’église Saint-Houardon, Saint-Yves, à La Roche-Maurice, et Notre-Dame de Rumengol.

Des cruches, des vases, des dessertes sur colonne, de petites tables ont été découvertes manquantes à l’inventaire. Des fleurs, aussi : « Vendredi, une bénévole avait dressé un beau bouquet devant l’autel, pour décorer Saint-Houardon. Le samedi midi, il n’y avait plus rien. Des pots ont également été volés devant la crèche de Noël ».

« Décourageant pour les bénévoles »

 

Décourageant pour toutes ces personnes qui mettent leur coeur dans l’entretien des églises. « C’est ce qui me gêne le plus dans cette affaire », indique le Père Calvez. « Les bénévoles venant ouvrir et fermer quotidiennement les portes commencent à s’inquiéter », ajoute-t-il en rapportant des dégradations commises (*), à l’image des bougies éparpillées au sol à Rumengol. Là-bas, les fidèles ont pris leurs dispositions.

Mais à Saint-Houardon et à Saint-Yves, pour toutes les raisons invoquées ci-dessus, le responsable a décidé de fermer les portes.

Le temps que cela se calme

 

Les messes dominicales et de Noël seront assurées. Les visiteurs trouveront porte close en dehors. Au risque de faire des déçus. Superbement rénovée récemment, l’église de La Roche attire beaucoup de monde.

Saint-Houardon n’est pas en reste « Je le lis sur le registre : les gens témoignent leur gratitude de pouvoir entrer dans notre église. Regardez ces commentaires d’une Italienne, d’un Écossais. Quelqu’un m’a dit d’une église que c’est l’un des rares endroits où les gens peuvent venir sans être obligés de justifier leur présence. Moi-même, je reste attaché à leur ouverture. Elles resteront seulement fermées le temps que cela se calme ».

Prêt à pardonner

 

Pour accélérer le retour à la normale, François Calvez s’en remet au miracle de la dissuasion : « La gendarmerie m’a conseillé de prendre en photo tout le mobilier ». Sachant que les objets religieux sont déjà référencés dans une base de donnée juridique qui empêche la revente. De faible valeur matérielle, les vases, petites tables et cruches serviront au mieux d’ornement personnel.

Pas très enrichissant spirituellement, non plus. François Calvez a bien du mal à comprendre le mobile. Mais « s’ils avouent tout », le curé est prêt à pardonner.

(*) François Calvez ne fait pas de lien entre ces vols et les graffitis découverts, en novembre, sur le mur de Saint-Houardon.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/landerneau/vols-en-serie-st-houardon-ferme-ses-portes-05-12-2017-11767348.php#5KoFEaMewXs2zqHC.99

Source:: Landerneau. Vols en série : l’église Saint-Houardon ferme ses portes

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline