Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

LA RÉSERVE OPERATIONNELLLE

A l’heure ou les politiques versent des seaux de larmes sous fond de polémique après chacune de ces attaques meurtrières et que nous versons notre sang, les articles de presse en disent long sur les moyens engagés pour assurer la sécurité des citoyens.

 

Les polémiques pour savoir qui dit vrai ou faux et de rechercher toujours un simple agent pour qu’il porte la responsabilité de leur propre faute.

 

Stop à cette mascarade, faites au moins l’honneur de respecter les victimes passées et celles à venir. Ces victimes lâchement abattues par la folie meurtrière de la bannière du terrorisme et de la folie.

 

Depuis quand un acte de barbarie a été arrêté par des belles paroles ? Donnez les moyens aux policiers municipaux de pouvoir protéger et se protéger avec autre chose que des armes obsolètes, pour ceux qui ont la chance d’en avoir déjà.

 

Arrêté également de mettre des Agent de Surveillance de la Voie Publique face à une délinquance grandissante, ce ne sont pas les simples gilets pare balles qui sauveront leur vie. Ce ne sont pas les gouvernements qui vous obligent à les embaucher et les placer dans des positions ambigües où on les confond avec des policiers ou des gendarmes.

 

Vous allez bientôt renforcer la vigilance de la France par des réservistes, après quelques jours de formation, de deux à trois semaines, ces personnes pourront patrouiller dans nos rues dans la lutte anti terroriste… patrouilles Vigipirate etc …..

 

Pourquoi ne serait il pas fait appel aux Policiers Municipaux, formés six mois par le Centre National de la Fonction Publique Territoriale et à l’expérience de voie publique de plusieurs dizaines d’années pour la majorité, confrontés à tous les maux de la société, pour intervenir quotidiennement aux côtés de nos amis de la police et gendarmerie nationales ?
Bien sûr il faudrait pour cela changer radicalement les mentalités de nos dirigeants, nous armer correctement et obligatoirement.
Il aurait fallu que les amendements déposés en faveur de la Police Municipale dans le cadre de la discussion parlementaire ne soient pas systématiquement rejetés par le gouvernement.
Ça n’est pas la ligne du gouvernement nous en prenons bonne note et en tirons les conclusions.
Parallèlement une note interministérielle adressée aux maires les met face à leur responsabilité dans le cadre de leur pouvoir de police générale.

 

Que dire sur les zone dites rurales, parent pauvre de la sécurité, un article où l’on peut lire qu’au cours de la fête locale de Lunel qui rassemble une foule importante, ville d’ou sont partis nombre de jeunes faire les Djihad et d’autres ayant fait l’objet d’interpellations par le RAID, des jeunes dont certains sont morts en Syrie, une ville classée en quartier Prioritaire de la Politique de la Ville ,la Compagnie de gendarmerie de Lunel de la bouche même de son commandant a déployé 89 gendarmes pour 18 services sur 9 jours.

 

La seule analyse des chiffres en dit long sur les moyens engagés pour assurer la sécurité des citoyens par l’Etat, alors même que nous sommes en guerre officiellement depuis 8 mois, que l’état d’urgence vient d’être prolongé pour 6 mois.

 

Ce sont donc 5 gendarmes par service qui ont été mobilisés pour assurer non seulement la sécurité de cet événement festif, mais également la sécurité des 23 communes de la circonscription !!!
L’Etat qui depuis les événements de Nice demande aux maires d’accroitre la sécurité dans leurs communes lors d’événement festifs, culturels ou sportifs, des maires qui ne disposent que de moyens limités par la loi.

 

Lorsqu’un maire demande l’autorisation que leurs policiers municipaux puissent garder leur arme de service en continue après leur vacation, où est la libre administration ?

 

Ainsi à Paris et en province plusieurs manifestations ont-elles été annulées en raison de l’insuffisance des moyens de nature à assurer la sécurité, une situation qui va sans aucun doute conduire de nombreux élus ne voulant pas prendre un tel risque à faire de même, ce qui nous conduit à dire que les terroristes qui sont les seuls à conduire la guerre sur notre territoire sont sans aucun doute en passe de gagner celle-ci.

 

Nous allons vraiment finir par croire que vous avez plus peur de votre police que des terroristes !

 

 

Monsieur Jean-Marc JOFRE                                              Monsieur Benjamin DEBREU

Président national du SNPM – CFE/CGC                           Président National de l’USPPM

 

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline