Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

La police municipale veille à la tranquillité publique depuis ses nouveaux locaux

Les policiers municipaux ont été consultés pour la conception des locaux, comme ici, le poste de rédaction des rapports des agents. / Photo DDM Nedir Debbiche
Les policiers municipaux ont été consultés pour la conception des locaux, comme ici, le poste de rédaction des rapports des agents. / Photo DDM Nedir Debbiche

La police municipale est installée à l’angle des rues de la Somme et Desaix. Des locaux neufs pour un service en charge de la tranquillité publique, «priorité de la mairie pour les mois à venir».

Ça tombe bien, car la police municipale, selon les mots du maire, «est un outil qui va évoluer, pour la tranquillité publique, pour améliorer la qualité de vie de nos concitoyens». Christian Laprébende, en visite dans les locaux ce mardi, n’en a pas fait mystère : «Je veux une grande proximité entre la mairie et la police municipale. Ce sera une priorité dans les mois qui arrivent.» De quelle manière ? Les locaux prévoient déjà les futurs usages – potentiels – de la police municipale, seule habilitée par la loi à assurer la vidéoprotection publique. Les câbles pour d’éventuels écrans sont déjà installés. Simple précaution ? «Pour moi, ce n’est pas un sujet tabou, assure le maire. Si la vidéo permet de lutter contre le sentiment d’insécurité et aider à assurer l’ordre public, pourquoi pas ?»


Repères

Une fusée à étages

La décision de créer une police municipale remonte à 2013, avant de devenir une réalité en 2014. Il a fallu huiler les relations police nationale – police municipale, créer un dialogue pour que les efforts de chacun profitent à tous. Christian Laprébende tient à ce que les rôles et les attributions restent bien distincts. Le 2e étage, il y a deux ans, a consisté à armer les effectifs. Le 3e étage est achevé avec la livraison des nouveaux locaux. Et maintenant ? «Le processus n’est pas fini, admet le maire. Nous allons entrer dans une discussion, pour de nouveaux moyens, de nouveaux outils.»


Le chiffre : 11

Personnes > Police municipale. Le poste compte un chef, six policiers municipaux, trois ASVP et un administratif.

SNPM
A propos de l'Auteur