Suivez nous sur nos autres médias :

Syndicat National des Policiers Municipaux

La délinquance en forte hausse

Le commandant de la compagnie de gendarmerie de Soultz-Guebwiller et Thann, Bruno Serain, a livré hier le bilan de l’année 2017 en matière de délinquance et de sécurité routière. La délinquance générale est en forte hausse, notamment à cause de la recrudescence des cambriolages.

Aujourd’hui 05:00 par Alice Herry , actualisé Hier à 21:25 Vu 2409 fois
Le chef d’escadron Bruno Serain, patron de la compagnie de gendarmerie départementale de Soultz-Guebwiller a dressé le bilan 2017 en matière de délinquance et de sécurité routière. Il exerce ses fonctions sur le territoire depuis le 1 er août dernier.Photos  L’Alsace/ Alice Herry
Une assemblée composée d’élus et responsables de la gendarmerie s’est réunie pour assister au bilan de la compagnie Soultz-Guebwiller.Photo  L’Alsace
Le commandant Bruno Serain et le colonel Guillaume Le Blond.Photo  L’Alsace

Le chef d’escadron Bruno Serain, patron de la compagnie de gendarmerie départementale de Soultz-Guebwiller a dressé le bilan 2017 en matière de délinquance et de sécurité routière. Il exerce ses fonctions sur le territoire depuis le 1 er août dernier.Photos  L’Alsace/ Alice Herry

1 / 5
Le chef d’escadron Bruno Serain, patron de la compagnie de gendarmerie départementale de Soultz-Guebwiller a dressé le bilan 2017 en matière de délinquance et de sécurité routière. Il exerce ses fonctions sur le territoire depuis le 1 er août dernier.Photos  L’Alsace/ Alice Herry Une assemblée composée d’élus et responsables de la gendarmerie s’est réunie pour assister au bilan de la compagnie Soultz-Guebwiller.Photo  L’Alsace Le commandant Bruno Serain et le colonel Guillaume Le Blond.Photo  L’Alsace  

Le chef d’escadron Bruno Serain, patron de la compagnie de gendarmerie départementale de Soultz-Guebwiller, qui comprend également les brigades de Cernay, Thann et Fellering, présentait hier matin le bilan chiffré de l’activité de ses services pour l’année écoulée. Le militaire a pris ses fonctions le 1er  août dernier et dépeint une année difficile. La présentation s’est déroulée dans une salle de réception, à la Ferme des Moines à Jungholtz, devant une assemblée composée d’élus et responsables de la gendarmerie, de la brigade verte et également de la police municipale.

Le fléau des cambriolages

Avant d’entrer dans le vif du sujet, le commandant a tenu à remercier l’ensemble de ses équipes pour le travail réalisé en 2017, en citant trois affaires élucidées : une affaire de proxénétisme aggravée avec agression sexuelle sur deux mineurs de moins de 15 ans, une enquête relative à des faits sériels de cambriolage avec prise en flagrant délit des auteurs, ainsi que les investigations entreprises pour interpeller les deux auteurs, mêlés au meurtre du camping-cariste à Bourbach-le-Haut.

D’autres événements majeurs ont été gérés par sa compagnie : la prise d’otage dans la nuit du 4 au 5 juin à la centrale pénitentiaire d’Ensisheim, la visite de la ministre de la Justice le 5 septembre dernier toujours à la prison d’Ensisheim puis la visite des présidents français et allemand au Vieil Armand, dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Escroqueries en baisse

Que retenir de cette année 2017 sur le front de la délinquance et de la sécurité routière ? D’abord la hausse significative de 6,39 % de la délinquance générale, une tendance que l’on observe également au niveau national et départemental. « 4 077 faits ont été constatés sur la compagnie en 2017, contre 3 832 l’année précédente » , explique le commandant Serain, qui souligne que cette hausse concerne particulièrement la délinquance la plus visible et majoritaire, celle de proximité (+ 23,92 %, 1 373 faits) et les atteintes aux biens (+ 16,91 %, 2 240 faits). « On a observé un pic des cambriolages – 418 contre 348 en 2016 – en période estivale et en fin d’année. Les malfaiteurs agissent plus en hiver, lorsque les jours raccourcissent. J’appelle à une plus grande vigilance des propriétaires des véhicules. La prévention et la résolution des atteintes aux biens sont nos lignes directrices pour lutter contre le cambriolage. »

Les atteintes volontaires à l’intégrité physique sont aussi en hausse de 9,08 %, soit 681 faits contre 606 en 2016. « Dans le détail, les violences sexuelles sont en baisse par rapport à 2016. La récente actualité explique sans doute cela. » Contrastant avec cette série de hausses, les escroqueries et infractions économiques et financières affichent de leur côté une baisse de 3,23 % par rapport à 2016. Les escroqueries et abus de confiance totalisent ainsi 434 cas (- 14 faits).

Sécurité routière, des résultats mitigés

En matière de sécurité routière, la compagnie a dénombré l’an passé 135 accidents (contre 127 en 2016), faisant au total 184 blessés et deux tués (contre cinq morts l’an passé). « Les accidents ont lieu principalement le week-end, de 15 h à 18 h » , a expliqué le commandant Serain, en soulignant que les axes les plus concernés par ce créneau accidentogène étaient la D83, la N66 et la RD430. « L’alcool, l’inattention, la vitesse excessive sont les causes principales des accidents. »

Le patron de la compagnie a terminé son bilan en dressant plusieurs objectifs pour l’année 2018. Son travail va s’orienter sur cinq axes : la recherche du renseignement, le renfort des liens gendarmerie/élus dans le cadre de la politique de sécurité du quotidien, la prévention pour la lutte contre les cybermenaces via la vidéoprotection et le référent de sûreté, la participation citoyenne avec le plan voisin vigilant et enfin la présence accrue et permanente sur le terrain.

« Les unités vont être plus présentes pour quadriller plus de terrain. Je veux rendre les citoyens acteurs de leur propre sécurité. La vidéoprotection est une aide incontestable pour les enquêteurs et un outil dissuasif. L’absence de vol à main armée dans les communes tient de ces principes. 2017 a été une année difficile. La lutte contre la délinquance se gagnera collectivement. »

Le colonel Guillaume Le Blond, (qui commande le groupement du Haut-Rhin) a également pris la parole : « La baisse de la délinquance en 2016 a été exceptionnelle. Entre octobre et décembre 2017, le phénomène de cambriolage a fait grimper les chiffres. On travaille activement sur cela, la situation est suivie de près. Ce même phénomène est aussi observable chez nos confrères suisses et allemands. »

Les principaux chiffres de l’année 2017 pour la compagnie de Soultz-Guebwiller :

• 4 077 faits de délinquance

• 135 accidents de la route, faisant 184 blessés et 2 tués

• 7 906 interventions

• 2 240 délits d’atteintes aux biens

• 418 cambriolages

Source:: La délinquance en forte hausse

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline