Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

JARVILLE-LA-MALGRANGE – DROGUE Stups : deux adolescents assuraient le trafic en intérim

Posted On 01 Déc 2017
By :
Comment: Off

Deux ados âgés de 15 ans étaient contrôlés par une patrouille de la brigade anticriminalité (BAC), dimanche vers 20 h, dans le secteur de la salle des fêtes. L’un des Jarvillois était porteur de 48 g d’héroïne, 130 € tandis qu’une vingtaine d’euros étaient en possession de son copain.

Suspecté de trafic de stups, le duo était placé en garde à vue (GAV) à l’Hôtel de police de Nancy et l’enquête confiée à la brigade des stups de la Sûreté départementale. La perquisition de leur domicile dans le quartier de la Californie, restait vaine. Mais les fonctionnaires s’intéressaient à des clés.

Elles ouvraient la porte d’une cave utilisée par deux autres jeunes gens du secteur, âgés de 18 et 20 ans. La police y découvrait près de 180 g d’héroïne, une trentaine de grammes de cocaïne et des petits sachets utilisés pour le conditionnement des produits destinés à la revente.

Une seconde perquisition, menée cette fois au domicile des deux jeunes adultes, débouchait sur une nouvelle saisie de drogue : près de 280 g d’héroïne, quelques grammes de cannabis et une centaine d’euros. Les deux majeurs rejoignaient alors les deux mineurs en cellule de GAV.

D’après les différentes auditions, il apparaîtrait que les plus grands avaient choisi de faire un break dans le trafic, le temps d’un week-end de repos. Et avaient chargé les deux mineurs d’assurer la continuité du « service » afin de fournir une clientèle d’habitués.

Les deux petits trafiquants « intérimaires » ont été remis en liberté avec une convocation, au mois de mars prochain, devant le juge des enfants. Les deux majeurs, suspectés de tenir ce nouveau réseau depuis quelques mois, pourraient quant à eux, être jugés ce vendredi en comparution immédiate.

A.T.

SNPM
A propos de l'Auteur