Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Gang de Bessières : nouvelles charges

Posted On 02 Déc 2017
By :
Comment: Off

Deux membres du casse de Bessières et un troisième homme ont été mis en examen pour vol en bande organisée, ce jeudi 30 novembre, après le violent arrachage d’un distributeur à billets du Crédit Agricole, à Pechbonnieu, près de Toulouse, le 27 novembre 2015.

Deux ans après les faits, les gendarmes de la section de recherches de Toulouse ont interpellé, mardi 28 novembre, ces trois suspects dont deux étaient déjà écroués dans l’affaire de Bessières où le gang des égoutiers avait creusé un tunnel de 30 mètres de long pour accéder à la salle des coffres du Crédit Agricole et raflé 2,5 M d’euros, en mars 2014. Deux membres de ce commando, Pascal T., 47 ans et Cédric L., 29 ans, seraient impliqués dans l’arrachage du distributeur à billets à Pechbonnieu, attaque minutieusement préparée et précédée des vols à main armée d’une voiture Renault Scénic, d’un camion plateau et d’une tractopelle.

Montée en puissance

Le soir des faits, les malfaiteurs n’étaient pas parvenus à mettre la main sur le butin. Une voiture de gendarmerie avait été percutée avant de basculer dans un fossé. Les recherches menées par les gendarmes n’avaient pas permis de rattraper les suspects. Mais en avril 2016, le grand coup de filet des enquêteurs de la section de recherches contre les égoutiers de Bessières se soldant par une dizaine d’interpellations va aussi déboucher sur une impressionnante liste de faits ou de projets criminels bien avancés.

Des éléments attestant un peu plus de la dangerosité de ce commando, extrêmement bien organisé et dont les membres montaient en puissance. Ainsi, les enquêteurs ont fait le rapprochement entre l’arrachage du distributeur de Pechbonnieu, en novembre 2015 et deux des membres des égoutiers, dont Pascal T., un habitant du secteur de Bessières et travaillant dans le bâtiment. «Il conteste formellement les faits qu’on lui reproche», indique son avocat, Me Pierre Le Bonjour. Pascal T. et Cédric L., ont été mis en examen par le juge d’instruction Fabrice Rives en charge du dossier.

Ils ont réintégré la maison d’arrêt. Le troisième suspect sera fixé sur son sort mardi prochain. En attendant, il a été placé en détention.

SNPM
A propos de l'Auteur