Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Epinal : 80 nouveaux horodateurs installés en ville

Vous avez peut-être remarqué depuis mardi dernier des individus démonter les horodateurs de la Ville et les emporter dans leur camionnette. Il ne s’agit pas de vandales, ni des membres d’un commando anti-horodateur ; mais tout simplement d’agents de Q-Park, le délégataire de service public qui gère le stationnement à Épinal. En effet ces derniers viennent de finir de démonter les quelque 80 pompes à… pardon les 80 horodateurs de la ville. Ne vous réjouissez pas trop vite, la municipalité n’a pas décidé de supprimer le stationnement payant à Épinal, c’est bientôt Noël mais quand même ! Non, dès lundi des machines de nouvelles générations seront installées, quelques-unes sont même déjà en place. Ce qui veut dire que samedi, le stationnement et bien c’est gratis ! C’est ça le cadeau de Noël ! On dit merci qui ?

Mais qu’est-ce que ça va changer ?

Point fort de ce nouveau système, il est possible de payer directement son stationnement par carte bleue, le sans contact est même possible. Enfin, serait-on tenté de dire même si la très pratique application Whoosh offrait déjà cette facilité. Finie donc la galère de la petite monnaie qu’on a jamais sur soi. Bien sûr les pièces sont toujours acceptées. Le tarif reste inchangé.

Inconvénient majeur de cette nouvelle machine (alimentée comme les précédentes par des panneaux solaires), l’obligation d’indiquer sa plaque d’immatriculation. Si ce n’est pas encore fait, il va falloir l’apprendre par cœur ! Si vous payez par pièce, ce sera comme avant, le montant inséré calcule la durée autorisée. Si vous payez par carte, à vous de sélectionner le temps désiré avec les boutons +/-. Enfin, vous avez le choix entre imprimer un ticket, à l’ancienne, et l’apposer derrière votre pare-brise, ou pas. De toute façon la police municipale est équipée des terminaux qui permettent de savoir si vous avez payé. Grâce à votre plaque d’immatriculation donc. C’est ce même équipement qui vous fera parvenir à la maison une prune numérique si vous avez dépassé le temps imparti. Car ça bien sûr ça ne changera pas ! Sauf le nom.

En effet à partir du 1er  janvier 2018, on ne parlera plus de procès-verbal (PV) mais de Forfait Post-Stationnement (FPS). Derrière ce nom pompeux issu d’une énième réforme, il s’agit en fait de dépénaliser cette infraction. Une réforme qui oblige la commune à prendre la compétence du stationnement. Libre à elle de fixer le prix de l’amende. Épinal a fait le choix de rester au tarif actuel, à savoir 17 €.

Richard RASPES

Source:: Epinal : 80 nouveaux horodateurs installés en ville

SNPM
A propos de l'Auteur