Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Des patrouilles seront désormais assurées du lundi au samedi, de 7 h 30 à plus de minuit

La création d’une brigade de soirée, composée de sept policiers municipaux, autorise désormais une extension de service de 7 h 30 et jusqu’à minuit et demi, du lundi au samedi.

Priorités absolues de la majorité municipale, les questions de sécurité et de tranquillité publique reviennent dans le débat politique local, en cette rentrée, avec des nouvelles annonces : le renforcement des effectifs de la police municipale, l’extension des patrouilles jusqu’à 0 h 30 (au lieu de 20 h 30) et le déploiement de nouvelles caméras de vidéosurveillance (65 sont en service à ce jour).

Installation de nouvelles caméras en 2019

La maire de Sens, Marie-Louise Fort (LR), a officialisé ces mesures le mercredi 12 septembre lors d’une cérémonie de remise de galons à deux policiers municipaux organisée à l’hôtel de ville, en présence du sous-préfet de l’arrondissement et du commissaire de police.

Devant la quasi-totalité du service de police municipale, l’élue a déroulé un argumentaire bien rodé sur sa politique sécuritaire. Avec des orientations parfaitement assumées, chiffres à l’appui.

Entre 2014 et 2017, le nombre de verbalisations est passé de 7.999 à 20.720

« Conformément à la volonté municipale, le service s’est transformé au cours des dernières années […] pour tendre vers davantage de protection de nos concitoyens et l’amélioration de leur cadre de vie. Et les chiffres sont éloquents, constate Marie-Louise Fort. Entre 2014 et 2017, le nombre de verbalisations est passé de 7.999 à 20.720. Les mains courantes, de 585 à 5.357. Le nombre de rapports a plus que doublé, tandis que les mises en fourrière ont progressé de 39 à 99 et devraient atteindre la barre des 150 en 2018. »

Le stationnement abusif à Sens, combien ça coûte

Cette présence renforcée sur le terrain des policiers municipaux, « le résultat d’un recrutement qui s’est intensifié et va se poursuivre jusqu’à la fin du mandat », prendra de l’ampleur au cours des prochaines semaines avec la mise en place « d’une brigade de soirée, composée de sept agents ». Leur mission : assurer des patrouilles jusqu’à 0 h 30.

Ces dispositions nouvelles permettent aux policiers municipaux d’assurer un service de 7 h 30 à 0 h 30, du lundi au samedi. Elles s’accompagneront de la mise en service de nouvelles caméras de surveillance, « d’ici la fin de l’année et en 2019 », précise Marie-Louise Fort, sans en préciser le nombre exact. « Leur efficacité est réelle […]. Elles sont un outil précieux pour dissuader les délinquants, accompagner les patrouilles, faciliter le travail des enquêteurs ou affermir la décision des juges, assure-t-elle encore. Toutefois, la vidéosurveillance ne remplacera jamais la relation de proximité entre les policiers municipaux et la population. Ni le travail d’accompagnement et de protection des populations les plus fragiles par nos agents. Ni une campagne de prévention ou de rappels à l’ordre. »

https://www.lyonne.fr/france/2018/09/11/polices-municipales-un-rapport-plaide-pour-leur-montee-en-puissance_12977184.html

Marie-Louise Fort rappelle au passage les objectifs à atteindre sur le plan de la prévention : « Rappel du code de la route, sécurisation des cyclistes, sensibilisation aux conséquences de l’alcoolémie et de la toxicomanie. » Elle appelle également « à plus de vigilance » en matière de tranquillité publique, avec un contrôle accru « des nuisances sonores, essentiellement nocturnes, dans les quartiers résidentiels, et la lutte contre les dégradations de bien ».

Missions coordonnées  avec la police nationale

Cette feuille de route sera strictement encadrée à l’intérieur de la convention de coordination, « en cours de réécriture », entre la police municipale et la police nationale. Régis Castro, le sous-préfet de Sens, a souligné, à ce sujet, « l’excellente collaboration entre les services observée lors des grands rendez-vous de l’été ». Il a cependant insisté sur le respect des compétences des uns et des autres : « Le débat opposant policiers nationaux et municipaux est derrière nous. La relation est aujourd’hui fondée sur un véritable partenariat au service de la sécurité et des concitoyens. C’est une priorité absolue pour le représentant de l’État que je suis. »

Franck Morales

Source:: Des patrouilles seront désormais assurées du lundi au samedi, de 7 h 30 à plus de minuit

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline