Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Création à Vesoul d’un Groupe Local du Traitement de la Délinquance, c’est une conséquence des …

Par Jean-François FernandezFrance Bleu BesançonJeudi 7 décembre 2017 à 21:14

Première réunion du Groupe Local du Traitement de la Délinquance à Vesoul. Alain Chrétien le maire, et Emmanuel Dupic le procureur de la république
Première réunion du Groupe Local du Traitement de la Délinquance à Vesoul. Alain Chrétien le maire, et Emmanuel Dupic le procureur de la république © Radio France – Jean-Francois Fernandez

Le procureur de la république de Vesoul vient de créer un Groupe Local de Traitement de la Sécurité. C’est une conséquence directe des violences urbaines début octobre dans le quartier du Montmarin. L’objectif est de juguler dès le départ les incivilités avant qu’elles ne dégénèrent en délinquance.

C’est Emmanuel du Dupic, le procureur de la république de Vesoul, qui a décidé de créer ce groupe. A son arrivée en Haute-Saône il ne pensait jamais en arriver là, le précédent groupe qu’il avait créé c’était à Chelles en région Parisienne, une commune à problèmes proche de la Seine- Saint-Denis.

C’est un outil pour luter contre des problématiques très précises, de délinquance, d’incivilités… » Emmanuel Dupic, le procureur de la république de Vesoul.

le Groupe Local de Traitement de la Sécurité, Emmanuel Dupic, procureur de vesoul

Autour de la table on retrouve la police nationale, la police municipale, les pompiers, il y a aussi les bailleurs sociaux qui sont les caisses d’enregistrement des réclamations des locataires pour les nuisances, il y aussi l’éducation nationale et les travailleurs sociaux. Une réunion à huis clos, les noms de personnes évoqués ne sortent pas de la salle, mais autour de la table on cherche des solutions.

Alain Chrétien, maire de Vesoul et Emmanuel Dupic, procureur de la république - Radio France
Alain Chrétien, maire de Vesoul et Emmanuel Dupic, procureur de la république © Radio France – Jean-Francois Fernandez

C’est un grand pas en avant pour rendre une justice encore plus efficace, et faire respecter la loi dans nos territoires ». Alain Chrétien, le maire de Vesoul.

Un outil pour faire respecter la loi dans nos territoires, Alain Chrétien le maire de Vesoul.

Vesoul, quartier du Montmarin - Radio France
Vesoul, quartier du Montmarin © Radio France – Jean-Francois Fernandez

Autre outil qui doit prochainement être mise en place : l’instauration du rappel à l’ordre, dans le pouvoir du maire. Les familles concernées seront ainsi convoquées en mairie avec les mineurs qui posent problème. L’objectif c’est de trouver des solutions avant un escalade qui se termine devant la justice.

Source:: Création à Vesoul d’un Groupe Local du Traitement de la Délinquance, c’est une conséquence des …

SNPM
A propos de l'Auteur