Suivez nous sur nos autres médias :

Syndicat National des Policiers Municipaux

Clichy-la-Garenne : l’Union des associations musulmanes “ne participera pas à une prière interdite”

Posted On 21 Nov 2017
By :
Comment: Off

L’Union des associations musulmanes de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine) répond au ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. L’UAMC précise qu’elle ne participera pas à la prière de rue de vendredi si elle est interdite, mais ajoute qu’elle espère une solution rapide pour les fidèles

Par Christian MeyzePublié le 20/11/2017 à 16:59 Mis à jour le 20/11/2017 à 18:12

Hier, dimanche 19 novembre, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a affirmé que les autorités empêcheraient les prières de rue à Clichy-la-Garenne, mais il ajoutait également que les musulmans de la ville devaient « avoir un lieu de culte décent« .

Arié Alimi, l’avocat de l’UAMC lui répond que « Si aujourd’hui le préfet décide d’interdire la prière de rue en estimant que cela menace l’ordre public, bien évidemment nous sommes républicains, mes clients le sont également, ils ne participeront pas à cette manifestation« . Mais il ajoute qu’il espère « une solution rapide pour les fidèles. »
« Il n’y a pas eu de compromis et aucun lieu n’a été proposé à l’UAMC alors que les fidèles ont été expulsés manu militari de leur lieu de culte du jour au lendemain« , regrette Me Alimi. « La prière de rue est une protestation car dans cette situation, où voulez-vou qu’ils aillent prier?« .

SNPM
A propos de l'Auteur