Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Caméras, contrôles, patrouilles : les services de l’État mobilisés pour le Printemps de Bourges

La préfecture du Cher a présenté hier les grandes lignes du vaste dispositif de sécurisation qui sera déployé pour le Printemps de Bourges, du mardi 18 au dimanche 23 avril.

La préfecture du Cher, comme chaque année, a (re)mis les petits plats dans les grands pour que tout se déroule au mieux pendant le Printemps de Bourges. Après l’armée, dans le cadre de l’opération Sentinelle, un dispositif réunissant tous les services de l’État a été dévoilé hier.

Notre dossier spécial Printemps de Bourges 2017

Le centre-ville sous l’œil d’un réseau de quatre-vingts caméras

Une occupation maximale de la voie publique a été décrétée. Il y aura donc une « présence massive », sur le terrain, des personnels de la police nationale et de la gendarmerie, mais aussi des sapeurs-pompiers, des douanes et de la police municipale. Renforcés, en centre-ville, par quatre cavaliers d’une brigade équestre et d’unités de forces mobiles (CRS ou escadron de gendarmerie mobile).

Printemps de Bourges : blocs et plots de béton pour empêcher de foncer dans la foule

Fouilles de personnes et de véhicules

Côté écrans, la ville sera scrutée par 75 caméras de voie publique opérationnelles, reliées à un centre de supervision urbain (CSU) en fonction 24 heures sur 24?; et par 5 caméras haute définition Sarise (système autonome de retransmission d’images pour la sécurisation d’événements), permettant une observation à 360 degrés en temps réel. Objectif : faciliter la gestion de la foule sur les axes stratégiques, optimiser la prise de décisions et projeter au mieux les personnels sur les situations à enjeu.

Par arrêtés préfectoraux, il y aura des contrôles d’identité, des fouilles de personnes et de véhicules. Le survol par des drones sera interdit, de même que leur transport. La vente à emporter de boissons alcoolisées et leur transport seront également interdits. Les animaux errants seront pris en charge.

La place Séraucourt sera totalement repensée

Place Miles-Davis, devant le Pavillon d’Auron, un poste de secours avancé des sapeurs-pompiers assurera les premiers soins, des conseils médicaux et d’éventuelles évacuations.

L’organisation a prévu des contrôles systématiques pour l’accès aux salles : vérification de la validité des billets, contrôle visuel des sacs et des personnes avec ouverture des manteaux, blousons, vestes amples, contrôles par des raquettes de détection, puis contrôle des billets et des badges nominatifs, des sacs et palpation de sécurité par des agents agréés.

Trente militaires déployés pour Pâques et le Printemps de Bourges

Comme ces dernières années, quelque quatre-vingts personnes seront déployées au sein d’un « dispositif adapté de prévention et de réduction des risques ». Nombre d’associations seront sur le pont, au Campement, un vaste espace de prévention tenu face au Carré d’Auron, à proximité du W. Les festivaliers pourront y échanger et dialoguer avec des personnels formés et à l’écoute, s’y procurer de la documentation, des préservatifs, éthylotests, réglettes d’alcoolémie, de tabacologie, de substances psychoactives et d’addictologie, des bouchons d’oreille…

Printemps de Bourges : le trafic sera limité, la sécurité accrue [carte]

Des équipes itinérantes, coordonnées par la Ligue de l’enseignement du Cher (FOL 18), iront à la rencontre des festivaliers. Leur mission : la prévention des addictions aux substances psychoactives (alcool et autres produits).

Des contrôles douaniers seront menés tous azimuts

Des actions de prévention de l’alcool au volant seront également menées.
Enfin, des contrôles alimentaires seront effectués dans les stands de sandwichs, kebabs et boissons. Mais aussi, avant le festival, dans les lieux de restauration pérennes de Bourges. Des contrôles non alimentaires et de lutte anti-contrefaçons sont prévus sur les stands de vêtements, chaussures, bijoux… Ceux proposant de l’alcool et du tabac à la vente (cigarettes, tabac à chicha…) seront également contrôlés.

Des contrôles ciblés sur les arrivages de produits prohibés ou fortement taxés (stupéfiants, tabac, alcools, contrefaçons…) seront menés par des agents des douanes, de façon à prévenir les risques d’arrivage de ces produits sur le site ou aux abords immédiats du site par les voies routières ou ferroviaires.

Emmanuel Letreulle
emmanuel.letreulle@centrefrance.com

Source:: Caméras, contrôles, patrouilles : les services de l’État mobilisés pour le Printemps de Bourges

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline