Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

« Au départ, un bus caillassé »

Posted On 16 Juil 2017
By :
Comment: Off

L’an dernier déjà, de nombreux incidents avaient émaillé le 14-Juillet. Des contrôleurs des transports en commun étaient même tombés dans un guet-apens. L’un d’entre eux avait eu une triple fracture du nez qui avait nécessité douze points de suture.

À noter que des représentants des forces de l’ordre, de la Bac et du groupe d’intervention départemental avaient eux aussi été pris à partie et victimes de jets de pierres.

La nuit du 14-Juillet de 2016 avait connu son lot de mobilier urbain cassé, de poubelles incendiées et de vitres de transports en commun brisées.

Des mesures pour essayer de limiter les dégâts cette année

« Du coup, cette année, il avait été décidé de ne pas faire circuler les tramways à partir de 19 h 30 », explique Nathalie Cattet, déléguée syndicale CFTC à Besançon Mobilités. « Mais peu avant 22 h 30, un bus articulé s’est fait caillasser et cela a marqué le début des dérapages. Ma collègue a aussitôt averti la direction qui a décidé de dévier la ligne 4 et la ligne alternative au tramway, de ne plus les faire passer par le quartier de Planoise, mais par la rue de Dole. »

Une station saccagée

Les bus ont été déviés. Mais cela n’a pas calmé ceux qui avaient décidé d’en découdre. « La station de tramway Ile-de-France a entièrement été saccagée, même le distributeur de tickets. Des jeunes ont versé de l’essence sur les joints des rails du tram, y font mis le feu pour les faire fondre… Des CRS se trouvaient à proximité. Il serait intéressant de savoir pourquoi ils ne sont pas intervenus, laissant la situation dégénérer et la peur gagner la population. »

Eric DAVIATTE

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline