Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Attention : fausse interpellation, vrai cambriolage à Besançon

Posted On 21 Déc 2017
By :
Comment: Off

Vous connaissez les cambriolages ? Vous connaissez le théâtre ? Eux mêlent les deux. L’ingéniosité du procédé, sans violence, ne doit pas faire oublier la gravité de l’infraction.

Ce mercredi, vers 12 h, rue des Deux-Princesses à Besançon, un couple de retraités âgés de 88 et 85 ans a été floué en beauté par « un coup en trois bandes », tel que le qualifie le commissaire Kmyta.

Premier acte : un faux agent des eaux croisé dans l’ascenseur indique aux victimes qu’ils font face à un problème de filtration. Les personnes âgées le font alors entrer chez eux. Deuxième acte : deux faux agents de police en civil, brassards aux bras, sonnent à la porte en affirmant qu’il s’agit là d’un faux agent des eaux… Ce qui est vrai ! Vous suivez ? Ils procèdent alors à un simulacre d’interpellation, en exhortant les victimes à vérifier qu’aucun objet de valeur ou argent n’a été dérobé.

 

Ne pas hésiter à composer le 17 en cas de doute

Chamboulées, les victimes s’exécutent aussitôt. L’un des faux flics repère les caches et pendant que son compère occupe la scène, il file dérober le magot. Pour ce couple en particulier, ce sont des bijoux qui se sont volatilisés.

« Ce sont souvent des bandes itinérantes, les faits sont donc difficiles à élucider. J’appelle tous les gens à la vigilance. En cas de doute, ne pas hésitez à composer le 17. On vérifie et si c’est une fausse intervention, on arrive très vite pour tenter de les interpeller en flagrance », complète le commissaire Kmyta.

W. G.

SNPM
A propos de l'Auteur