Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Arnaque aux horodateurs : des suspects interpellés

Posted On 26 Sep 2018
By :
Comment: Off

Quatre personnes ont été interpellées en début de semaine par les policiers de la sûreté départementale. Elles sont suspectées d’avoir arnaqué des personnes âgées en leur volant leur carte bancaire et leur code aux horodateurs.

Depuis le mois de décembre 2017, les plaintes s’accumulaient sur les bureaux des policiers, émanant, pour la plupart, de personnes âgées. La technique des voleurs était simple mais très bien rodée. À deux ou plus, ils proposaient de venir en aide aux automobilistes venus régler leur stationnement en carte aux horodateurs.

Une fois la carte introduite, l’un des individus détournait l’attention de sa victime pendant que son comparse subtilisait la carte bancaire. Lorsqu’elle se retournait et découvrait que la carte avait disparu, la victime désemparée s’adressait à ses «bienfaiteurs».

Ils lui expliquaient alors qu’il suffisait de taper son code secret pour récupérer la carte. Bien sûr, cette dernière ne réapparaissait jamais et les victimes avaient beau s’adresser à la mairie en croyant que la carte avait été avalée, celle-ci s’était volatilisée en même temps que les arnaqueurs.

30000€ de préjudice

Munis de la carte et du code secret, les voleurs prenaient la direction de distributeurs de billets proches, si possible celui de la banque de la victime afin de pouvoir effectuer le plafond de retrait prévu sur le compte bancaire, jusqu’à 5 000 € pour l’une des victimes.

Au total, entre le mois de décembre et septembre, cette arnaque à l’horodateur aurait rapporté environ 30 000 € à l’équipe, sous réserve que d’autres victimes ne viennent allonger la déjà longue liste.

Quatre personnes ont été interpellées et placées en garde à vue en début de semaine dans les locaux de la sûreté départementale. Il s’agit de jeunes Toulousains dont certains sont déjà archiconnus de la justice mais aussi d’un primo-délinquant.

À l’issue de leur garde à vue, ces garçons, défendus notamment par Mes Eric Mouton, Brice Zanin et Julien Aubry, devraient être présentés à un juge aujourd’hui en vue d’une mise en examen. Une information judiciaire devrait être ouverte.

Les autorités rappellent aux usagers de carte bancaire d’être vigilants lorsqu’ils composent leurs codes secrets.

SNPM
A propos de l'Auteur