Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Annemasse: des débordements en marge des festivités pour la victoire de l’équipe de France

Le rond-point de l’Étoile à Annemasse a été le théâtre de débordements et d’affrontements avec les forces de l’ordre peu après la victoire de l’équipe de France dimanche 15 juillet au soir.


Le rond-point de l’Etoile dans la matinée du lundi 16 juillet

Feu de poubelles, voiture et deux-roues incendiés, pillage d’un bureau de tabac… Les festivités pour la victoire de l’équipe de France dimanche 15 juillet ont dégénéré au niveau du rond-point de l’Étoile dans le centre-ville d’Annemasse. Un groupe de jeunes gens, d’une trentaine à une cinquantaine de personnes selon les témoins, a rejoint les lieux quelques heures après la victoire et a provoqué plusieurs incidents. Une poubelle a d’abord été incendiée, et des plots de chantier ont été utilisés pour alimenter le foyer. Arrivés sur place, les pompiers ont eu beaucoup de difficultés à éteindre le feu, qui a été rallumé plusieurs fois durant la soirée.

Après minuit, un deux-roues et un véhicule léger ont également été poussés dans le brasier. Un bureau de tabac avoisinant a également été pillé. Les forces de l’ordre ont envoyé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Des affrontements ont également eu lieu.

La situation qui a mis en colère le maire d’Annemasse, Christian Dupessey. « Ils ont gâché la fête ! Un groupe d’individus venus pour casser s’en sont pris au mobilier urbain, à tout ce qu’ils trouvaient pour mettre le feu et détruire. Les pompiers, la Police municipale les policiers ont été pris à partie. Merci à eux pour leur courage et leurs interventions. C’est désolant et révoltant. Ou sont les valeurs portées par l’équipe de France ? » s’est-il interrogé sur Twitter.

Retrouvez plus d’informations dans l’édition du Genevois du Messager, disponible en kiosque jeudi 19 juillet.

Source:: Annemasse: des débordements en marge des festivités pour la victoire de l’équipe de France

SNPM
A propos de l'Auteur