Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Angers souhaite expérimenter la Police du quotidien sur le quartier de Monplaisir.

Promesse du candidat Macron, la police de sécurité du quotidien doit être expérimentée dans plusieurs sites de France dès 2018. Angers souhaite expérimenter le dispositif et Christophe Béchu accompagné du Député Mathieu Orphelin en font la demande aujourd’hui dans un courrier adressé à Gérard Collomb Ministre de l’Intérieur.

Elles devaient commencer « dès la fin de l’année ». Finalement, les premières expérimentations de la « police de sécurité du quotidien » auront lieu au début de l’année 2018, a annoncé le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, mardi. Le retour acté, sous un autre nom, de la police de proximité inventée par la gauche et torpillée par Nicolas Sarkozy en 2003.

« Il s’agit de répondre de manière plus efficace à l’ensemble des préoccupations de nos concitoyens par tous les moyens (contact, intervention, police judiciaire, etc)« , a précisé Gérard Collomb dans un communiqué, mardi. Le budget et les effectifs alloués à cette nouvelle police n’ont pas encore été précisés mais plusieurs villes, comme Bezons, en banlieue parisienne, ou Roubaix, près de Lille, se sont déjà portées candidates pour accueillir cette expérimentation.

Angers se porte aussi candidat ce soir au travers d’un courrier adressé au Ministre de l’Intérieur Gerard Collomb, conjointement par le Maire d’Angers Christophe Béchu et le Député de la première circonscription de Maine-et-Loire Mathieu Orphelin. Une expérimentation qui porterait sur le quartier de Monplaisir dans le cadre du projet de Renouvellement Urbain qui doit avoir lieu sur le quartier. Elle comprendrait aussi la rénovation du commissariat en place.

Dans le courrier les deux élus rappellent l’expérimentation de sécurité déjà en place à Angers. « La police du quotidien viendrait logiquement compléter un dispositif de sécurité et de prévention mis en oeuvre à Angers ces dernières années. » Et d’indiquer que « Depuis le 1er janvier 2015 et en collaboration avec la Police Nationale nous avons mis en place, la nuit, une équipe de police municipale et déployé un système de 75 caméras de vidéo protection à l’échelle de la ville ».

 

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline