Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Affaire Grégory : un corbeau menace le procureur

Posted On 06 Déc 2017
By :
Comment: Off
Le courrier a été écrit à l'aide d'un normographe. / DR
Le courrier a été écrit à l’aide d’un normographe. / DR

Y a-t-il un nouveau corbeau dans l’affaire Grégory ? Le procureur général de Dijon, en charge de l’affaire, Jean-Jacques Bosc, a en tout cas reçu une lettre le menaçant de mort, le 11 août dernier. Il s’agit de la première lettre de menaces reçue depuis que l’enquête a redémarré en juin dernier.

Selon une information de France Inter, le courrier « commence par une insulte, avant de formuler des menaces plus précises : « TU PREND LA MEME DIRECTION QUE LE PTI JUGE LAMBERT. Y A UN SAC QUI T ATTEND. » L’auteur de la lettre fait allusion au suicide, en juillet dernier, du premier magistrat qui avait instruit l’affaire, Jean-Michel Lambert. La missive poursuit : « TU SAURAS JAMAIS POUR LE PETIT » et recommande de s’intéresser au rôle d’un journaliste dans l’affaire. L’auteur conclut : « JUSTICE EST FAITE POUR LAMBERT ET LES AUTRES. GENDARMES ET FLICKS A VOIR… » La lettre est rédigée à l’aide d’un normographe, une règle en plastique qu’on utilise pour tracer des lettres.

La lettre a été envoyée à un laboratoire pour analyses. Un profil ADN masculin a été identifié sur la lettre et l’enveloppe, ainsi que treize mélanges d’ADN masculin et féminin. Aucune correspondance n’a été établie avec les différents acteurs de l’affaire, témoins, mais aussi experts et gendarmes, dont l’ADN avait été prélevé.

SNPM
A propos de l'Auteur