Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

74 – FILLINGES Le policier municipal détruisait des contraventions

Dans le village, la mairie, la police municipale et la Poste sont au même endroit.

Dans le village, la mairie, la police municipale et la Poste sont au même endroit.

À la barre du tribunal correctionnel de Thonon mardi, le chef de la police municipale de Fillinges a dû s’expliquer. Ce fonctionnaire d’une cinquantaine d’années était poursuivi pour des « irrégularités dans la soustraction, le détournement ou la destruction d’un dépôt public, en l’occurrence un lot de 51 souches sur les 200 répertoriées dans deux carnets de quittance destinés à la délivrance de procès-verbaux ». Pour sa défense, il a déclaré avoir voulu « privilégier la discussion » aux papillons déposés sur les pare-brise des véhicules du cru. Il invoque une « négligence fautive » ainsi que des relations conflictuelles avec une subordonnée « difficile à gérer ».

Outre la mise à la poubelle d’une quantité non négligeable de procès-verbaux, l’homme était devenu au fil des mois expert en recours gracieux et autres indulgences qu’il gérait lui-même, alors qu’ils relèvent de la compétence de l’officier du ministère public. Interrompu après enquête de la gendarmerie, le petit manège consistant à faire sauter les PV ou à fermer les yeux sur des dépassements d’horaires de stationnement aura tout de même duré près de quatre ans, de février 2010 à octobre 2013.

Le tribunal a finalement prononcé une peine d’une année d’interdiction d’exercer la fonction de policier municipal et pas d’amende.

Par Jean-Claude ERMINE et Catherine PONCET

 

 

source : http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2015/12/09/le-policier-municipal-detruisait-des-contraventions

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux